En direct

Habitat 25 préserve ses investissements
L’an prochain, 55 logements feront l’objet d’une importante rénovation énergétique, chemin du Sanatorium, à Besançon. - © JEAN-CHRISTOPHE MURINGER

Habitat 25 préserve ses investissements

C. R. |  le 07/12/2018  |  DoubsPatrimoineAPLLoi ElanHLM

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Doubs
Patrimoine
APL
Loi Elan
HLM
PLF2019
Valider

Doubs -

 

Un plan stratégique de patrimoine (PSP) altéré, mais moins que craint au départ : Habitat 25 est parvenu à contenir l'impact de la loi de finances 2018 et de la loi Elan sur son programme d'investissements jusqu'en 2026. La version actualisée du document, adoptée fin octobre, préserve l'effort de modernisation de son patrimoine, en le portant à 254 M€ de travaux. La quasi-totalité se répartira entre 815 constructions neuves (122 M€) et 2 313 réhabilitations (126 M€). C'est moins que les objectifs - respectivement de 1 045 et 2 340 - que l'office public départemental avait inscrits dans son premier projet de PSP en 2017, mais c'est mieux que les 613 et 2 113 de la version d'avril dernier.

Celle-ci comportait encore des incertitudes sur les montants précis, d'une part de la réduction de loyer de solidarité (RLS), d'autre part de la cotisation de péréquation entre organismes HLM en fonction de leur proportion de locataires bénéficiaires de l'APL. Les chiffres définitifs ont permis à Habitat 25 de revoir ses perspectives à la hausse. Le bailleur propriétaire de 10 000 logements y contribue aussi directement, par la « maîtrise de la masse salariale » et les « mesures de préservation des ressources », dont la lutte contre la vacance et les impayés. « Nous prévoyons un autofinancement net de 4,4 à 7 % par an sur la période du PSP, à comparer au taux de 9 % en 2016 », complète la direction.

Petits appartements dans le neuf. Pour les constructions, la priorité ira aux petits appartements T2 et T3 et aux deux zones « tendues » du Haut-Doubs frontalières de la Suisse et de l'agglomération de Besançon. Celle-ci concentrera 82 des 140 logements neufs qui seront en chantier en 2019-2020. Habitat 25 programme aussi la création de résidences intergénérationnelles à Montenois et à Baume-les-Dames d'ici à trois ans. A contrario , les 579 démolitions de son PSP concerneront surtout des T4 et T5.

Quant aux rénovations, elles viseront toutes au minimum le niveau BBC. Une première opération aboutissant à l'étiquette énergétique A s'engagera l'an prochain à Besançon pour 55 appartements presque cinquantenaires, situés chemin du Sanatorium et aujourd'hui classés E. Le bailleur leur consacrera une moyenne de 60 500 euros chacun, pour l'isolation des façades, de la toiture-terrasse et de la dalle, ou encore l'installation d'une chaufferie bois et de panneaux photovoltaïques.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur