Industrie/Négoce

Haas Weisrock devient Vosges Lam

Mots clés : Charpente

Le fabricant de charpente lamellé Haas Weisrock devient Vosges Lam. Son nouveau président compte lancer un gros plan d’investissement et gagner des marchés.   

 

Haas Weisrock, entreprise de charpente et de bois lamellé, auparavant détenue par le groupe allemand Haas, repasse sous pavillon français et devient Vosges Lam. A sa tête, un nouveau président : Pierre Adolff Peduzzi, ancien directeur France du groupe. Il a décidé de reprendre l’entreprise « dans une optique de reconquête et de redéploiement ».

 

 

Avec son équipe qui compte soixante collaborateurs, le nouveau président se donne pour objectif « de les hisser encore plus haut tant sur le marché national qu’international ». Il a confirmé, malgré les difficultés rencontrées ces dernières décennies, l’ensemble des personnels dans leurs fonctions. L’important est pour l’heure de produire – l’entreprise produit aujourd’hui 28 000 m3 brut de lamellé. Un programme d’investissements important est prévu à court et moyen terme (12 à 18 mois).

Aussi, Vosges Lam compte mettre l’accent sur la communication, avec notamment un meilleur positionnement de ces marques et un nouveau site Internet. L’entreprise est notamment reconnue pour ses deux marques : Weisrock dédiée à l’accompagnement des projets de l’étude jusqu’à l’intervention sur chantier et Lamellix, dédiée à la fourniture de composants pour les professionnels.

 

Quelques repères :

1871 : L’entreprise familiale Weisrock fait ses premiers pas à Saint Dié des Vosges opérant dans le secteur scierie charpente traditionnelle. Elle connaît son plus grand essor après la seconde guerre, avec notamment la nécessité de reconstruire la ville.

1959 : L’entreprise réalise ses premiers essais de pièces en bois lamellé-collé.

1963 : Lancement de la première ligne de fabrication de bois lamellé.

1967 : Installation à Saulcy-sur-Meurthe sur un site de 15 hectares (17 210 m² d’ateliers couverts, chauffés et 1 350 m² de bureaux).  

1983 – l’entreprise devient le premier constructeur bois lamellé français (220 salariés, 15 000 m3 brut de production). L’entreprise acquiert d’autres unités de production, à Gravelines dans le Nord et à Belley dans l’Ain.

Septembre 1999 – l’entreprise dépose le bilan. Elle est rachetée par le groupe Haas et devient Haas Weisrock.  

21 mars 2017 : Haas Weisrock devient Vosges Lam

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X