En direct

Grenoble projette le premier écoquartier en renouvellement urbain
Vue du quartier de la Villeneuve - © © infographie Le Carpentier

Grenoble projette le premier écoquartier en renouvellement urbain

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 15/10/2013  |  BâtimentIsèreFrance entièreArchitectureTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Bâtiment
Isère
France entière
Architecture
Technique
Valider

Aménagement d’espaces publics, création d’équipements publics, démolition et rénovation de logements… le quartier de la Villeneuve fait l’objet d’une importante opération de rénovation urbaine qui devrait aboutir à terme à un écoquartier.

Au sud de Grenoble, le quartier de la Villeneuve est en pleine mutation. « Cette opération vise à mieux faire communiquer ce quartier avec le reste de la ville. Elle constitue le premier projet d’écoquartier en renouvellement urbain et social en France », s’est félicité Michel Destot, député-maire de Grenoble.

La première phase de cette vaste opération de renouvellement urbain et social, conduite par Ateliers Lion, démarrera, à l’entrée nord, par la construction d’un nouvel équipement sportif (salle omnisports) pouvant accueillir 300 personnes en tribune, programmée pour mars 2016.

A l’entrée de l’ensemble « galerie de l’Arlequin », la construction d’un nouveau parking silo de 17 000 m2 comprenant 475 places de parking et des emplacements pour des commerces et un bureau de police en rez-de-chaussée a démarré (15,5 millions d’euros TTC). Ce nouveau parking, livré en octobre 2014, offrira une nouvelle entrée sur le quartier. En vis-à-vis, une salle polyvalente pour les jeunes devrait voir le jour en 2017.

Casser l'effet "muraille"

Pour diminuer l’effet « muraille » de ce très grand ensemble, la démolition de 65 logements situés au « 50 galerie de l’Arlequin » a commencé. Elle va permettre de créer une percée avec l’aménagement d’un mail planté. Aujourd’hui entièrement désamianté, le bâtiment va être déconstruit par écrêtage. Des mini-engins, posés en toiture vont, à compter de début novembre, « grignoter » le bâtiment.

Actis et SDH, les deux bailleurs sociaux présents sur cet ensemble, vont entamer d’importants travaux de rénovation portant sur 154 logements (au 40 Arlequin) et 89 logements (au 50 Arlequin). Ils porteront essentiellement sur la création d’unités résidentielles via le rajout de montées verticales autonomes et de halls d’entrée plus marqués.

Des travaux de rénovation thermique seront également engagés avec un objectif de 92 KWh/m2/an, permettant ainsi de réduire les charges d’environ 15%.

D’autres travaux, comme la démolition des parkings silos 3 et 4, l’aménagement d’espaces publics ou la mise aux normes d’un centre sportif seront également réalisés entre 2014 et 2015.

Avoisinant les 90 millions d’euros, cette opération est financé par l’ANRU (24% des dépenses subventionnables), la Ville (25%), les bailleurs sociaux (24%), le conseil régional (13%), la communauté d’agglomération Grenoble-Alpes Métropole (7%), le département de l’Isère (6%) et la Caisse des dépôts et consignation (1%).

Commentaires

Grenoble projette le premier écoquartier en renouvellement urbain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur