En direct

Grenelle : propositions pour diminuer la consommation énergétique du patrimoine des collectivités
Pierre Jarlier, ancien architecte, sénateur et Vice-président de l'Association des Maires de France présente son rapport sur le "chantier collectivités" - © © LeMoniteur.fr

Grenelle : propositions pour diminuer la consommation énergétique du patrimoine des collectivités

eric Leysens |  le 22/07/2010  |  GrenelleCollectivités localesPassation de marchéPerformance énergétiqueRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Grenelle
Collectivités locales
Passation de marché
Performance énergétique
Réglementation
Commande publique
Technique
Marchés publics
Valider

Loading the player ...

Pierre Jarlier, ancien architecte, sénateur et Vice-président de l'Association des Maires de France, a présenté au Comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle, jeudi 22 , des propositions visant à réduire le poste « Energie » des collectivités.

Près de 150 millions de m² de bâtiments scolaires, 45 millions de m² d'équipements sportifs, culturels et de loisirs consommant en moyenne 308 kWhep/m²/an : afin de montrer l'importance du « chantier collectivités », le rapport débute en rappelant l'estimation, faite en 2009 par le Centre d'Etudes et de Recherches Economiques sur l'Energie, sur l'étendue du patrimoine des collectivités.
Autrement dit, les bâtiments communaux représentent les ¾ de la consommation d'énergie des communes (21 milliards de kWh consommés en 2005) et figurent donc comme le principal gisement d'économies d'énergie des collectivités.
Afin d'exploiter ce gisement, les propositions du rapport visent à instaurer des leviers financiers « éco-conditionnés », à imposer un raisonnement en « coût global » dans les marchés publics, et à introduire de nouvelles méthodes de gestion de l'énergie au sein des territoires.

Introduire un raisonnement en "coût global" dans les marchés publics

L'institution d'un éco-PTZ au bénéfice des collectivités et fléché sur les plus petites, ou encore une aide publique au financement des travaux fixée à un niveau de 25 % en contrepartie d'un engagement de la part de la collectivité à hauteur de 25 % ( a minima) d'économies d'énergie, sont, pour les auteurs du rapport, des leviers financiers indispensables.
Mais c'est principalement le raisonnement en "coût global", en filigrane tout au long du rapport, qui semble être la clé de la réduction du poste "Energie" des collectivités. Faire évoluer le code des marchés publics afin de rendre obligatoires les critères liés à la performance énergétique dans les travaux de rénovation ; modifier les cahiers des charges de consultation des entreprises et les modes de mise en concurrence dans les marchés publics pour maximiser le bénéfice énergétique sur la tranche de travaux ; ou encore adapter le contrat de performance énergétique aux collectivités : toutes ces mesures défendent l'idée que les coûts de fonctionnement à venir doivent orienter le choix des projets et des acteurs.
Le rapport énumère aussi des méthodes de gestion permettant de réduire la facture énergétique, comme par exemple le développement de l'ingénierie territoriale de maîtrise de l'énergie via la mise en place des Conseils en Energie Partagés (CEP), ou encore la création, au compte administratif, d'un chapitre dédié aux charges liées au gaz, à l'électricité et aux combustibles, de manière à les faire ressortir.

Pour télécharger le rapport, cliquez ci-desous.

Construction du lycée Kyoto, à Poitiers, le 1er lycée d’Europe à zéro énergie fossile.
Construction du lycée Kyoto, à Poitiers, le 1er lycée d’Europe à zéro énergie fossile. - © © FV
Patrimoine des collectivités territoriales

- les écoles : maternelles, primaires, groupes scolaires, collèges, lycées ;
- les piscines publiques ;
- les autres équipements sportifs : gymnases, complexes sportifs, stades,
vestiaires et autres salles couvertes ;
- les bâtiments administratifs -mairies, locaux administratifs divers- et les
locaux techniques -centres techniques municipaux, garages, locaux
techniques divers- ;
- les équipements socioculturels : salles polyvalentes, crèches, centres de soin,
équipements culturels et de loisirs, maisons d'accueil ;
- les autres équipements : halles, cantines, restaurants municipaux, campings
municipaux, logements de fonction, serres, jardins, bain douches,
horodateurs, WC publics...

Conseils en Energie Partagés

Service de proximité, le CEP s'adresse aux communes organisées autour d'un projet de territoire et comptant moins de 10000 habitants (un conseiller peut travailler sur un total de population d'environ 40 000 habitants). Il a pour objectif de :
- gérer l'énergie par un suivi des factures,
- réduire la consommation à confort identique,
- accompagner la commune dans ses projets de bâtiments,
- animer des actions de sensibilisation

Commentaires

Grenelle : propositions pour diminuer la consommation énergétique du patrimoine des collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur