Aménagement

Grèce : les ONG tirent la sonnette d’alarme contre le bétonnage des côtes

Dix organisations environnementales grecques, dont les branches locales du Fonds mondial pour la nature (WWF) et de Greenpeace, ont appelé vendredi le gouvernement à revoir un plan national d’aménagement des zones touristiques, le jugeant nuisible à l’environnement.

Dans un communiqué de presse commun, les ONG dénoncent un « plan de bétonnage », qui sera « coûteux pour l’environnement naturel et social ». Elles jugent que le projet, dont l’adoption est prévue avant l’hiver, favorise la construction de grandes unités touristiques, en dépit des engagements officiels à promouvoir un tourisme vert. Elles l’accusent aussi de proroger « l’inacceptable » actuelle autorisation de construction à 50 m du rivage, et de ne prévoir aucune norme écologique pour le bâti touristique.
Le ministère compétent, qui regroupe l’Environnement et les Travaux Publics, a pour sa part présenté ce plan, modernisant une cadre précédent, comme le moyen de mettre fin à l’anarchie immobilière caractérisant le pays en général et les zones touristiques en particulier, et de permettre une exploitation durable des richesses touristiques.

Plus d’informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X