En direct

Granulats/BPE/Route Redland Granulats est à vendre

HUGUES HAENTJENS |  le 18/04/1997  |  BétonProduits et matérielsTransportsIndustrieHygiène

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Béton
Produits et matériels
Transports
Industrie
Hygiène
France
Immobilier
Valider

-Le groupe britannique Redland a annoncé son intention de se défaire de sa filiale française Redland granulats, producteur de granulats et de béton prêt-à-l'emploi, mais également entreprise de travaux routiers.

Le britannique Redland Plc. souhaite sortir des activités françaises de Redland Granulats ! Redland Plc, qui engrange un chiffre d'affaires de 23,46 milliards de francs en 1996, a distillé cette nouvelle lors de la présentation de ses comptes. Paul Hewitt, directeur financier du groupe a déclaré être ouvert à toutes les possibilités : rachat en bloc ou par activités, voire joint-venture. Le groupe Redland n'entend pas brader ses actifs et il estime la valeur de sa filiale à environ 2,9 milliards de francs

Ex-groupe Garon acquis en 1992 par Redland Plc. via une OPA sur le groupe Steetley, Redland Granulats exerce trois métiers dans l'Hexagone. Ceux de l'extraction et vente de granulats - il s'estime leader national tout comme Arena (Ciments Français) -, celle de fabrication et de livraison de béton prêt-à-l'emploi (au sixième rang des acteurs) et enfin celle d'une entreprise de travaux routiers (Redland Route), essentiellement concentrée dans la région Rhône-Alpes. Le tout pèse 2,3 milliards de francs de chiffre d'affaires en 1996 (chiffre non définitif) mais perdrait de l'argent depuis plusieurs années.

Ainsi, la perte de l'activité «routes» atteindrait 75 millions de francs en 1996 pour un chiffre d'affaires en baisse de 22% et des effectifs réduits de 1 000 à 800 salariés. D'ailleurs, le résultat d'exploitation français du groupe Redland Plc. est passé de 208 millions de francs en 1995 à 21,1 millions l'an dernier.

Qui pourrait reprendre cette activité ? Il parait évident que les cimentiers tels que Lafarge, ciments d'Origny (Holderbank), Ciments français ou Vicat vont s'interroger, que les entreprises de travaux routiers y regarderont de près mais les jeux seront très ouverts...

La lassitude de l'actionnaire britannique intervient dans le contexte d'une vaste restructuration entamée l'an dernier et alors que les perspectives des marchés français restent moroses. En effet, les travaux publics accusent un recul notable sans prévision d'amélioration pour 1997, les productions de granulats et de béton prêt-à-l'emploi ont chuté l'an dernier respectivement de 7,8 % et 6 %. Et l'espoir d'une année 1997 moins mauvaise n'empêche pas les professionnels des matériaux de construction de s'attendre à un nouveau recul.

Pour autant, le groupe britannique n'a pas prévu de céder toutes ses activités en France. Redland Couverture (ex-Coverland), fabricant de tuiles en béton et de tuiles en terre cuite reste dans son giron (765 millions de francs en 1996 contre 782 millions en 1995). D'autant qu'elle est rentable et appartient au groupe européen Redland Braas Building (RBB) né en avril 1996 du rapprochement de l'Allemand Braas Gmbh et des produits de couverture de Redland Plc. Le groupe Redland s'est félicité de la création de RBB qu'il contrôle avec 56,5 % du capital et dont il escompte les premiers bénéfices pour 1997.

CHIFFRES CLES

Redland Granulats en France :

Chiffre d'affaires 1996 : 2,3 milliards de francs (estimation, dont 500 millions pour la route).

Chiffre d'affaires 1995 : 2,559 milliards de francs (dont 635 millions pour la route).

Effectifs : 2580 salariés.

Actifs : 100 carrières , 50 centrales à béton, 20 centrales d'enrobage, 20 centrales de graves traités.

PHOTO : Sixième acteur national du béton prêt-à-l'emploi, Redland Granulats s'estime au tout premier rang parmi les producteurs de granulats.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil