En direct

Grand prix national de l’architecture : une femme et cinq hommes en lice
Le Grand Prix national d'architecture 2018 sera remis le 19 octobre prochain au ministère de la Culture. - © Marie-Douce Albert/Le Moniteur

Grand prix national de l’architecture : une femme et cinq hommes en lice

Marie-Douce Albert |  le 14/09/2018  |  ProfessionMinistère de la CultureGrand Prix national de l'architecture

Le jury de l’édition 2018, qui s’est réuni le 12 septembre pour une première session, s’est fondé sur les choix de la profession pour désigner six finalistes. Le nom du lauréat ou de la lauréate sera dévoilé par la ministre de la Culture Françoise Nyssen, le 19 octobre prochain.

Une seule femme pour cinq hommes. Le jury du Grand Prix national d’architecture a établi, le 12 septembre, une liste de six finalistes. Il se réunira à nouveau le 19 octobre, jour du lancement des 3èmes Journées nationales de l’architecture, pour désigner la personnalité qui mérite, selon lui, d’être saluée pour l’ensemble de son œuvre. Pour que Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, puisse dans la foulée dévoiler le nom du Grand Prix 2018, les membres qui le composent devront alors départager les architectes suivants :

Pierre-Louis Faloci : Né en 1949, l’architecte est notamment le concepteur d’une rénovation et extension du musée Rodin, à Paris, ou encore de l’aménagement et les abords du site du camp de concentration du Struthof en Alsace, il y a dix ans. En 1996, il avait été lauréat de l’Equerre d’argent pour le musée de Bibracte.

Dominique Lyon : L’architecte est né à Paris en 1954. Avant de créer, en 2016, l’agence Dominique Lyon architecte, il a travaillé de 1988 à 2015 en association avec son confrère Pierre du Besset avec lequel il a livré par exemple l’ancien siège du journal « Le Monde », rue Falguière à Paris (aujourd’hui l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Ile-de-France) ainsi des programmes publics, tels que bâtiments universitaires ou médiathèques. L’agence Du Besset-Lyon avait d’ailleurs remporté l’Equerre d’argent 2002 pour la médiathèque de Troyes.

Philippe Madec : Né en Bretagne en 1954, Philippe Madec est un des pionniers de l’architecture durable en France. Prônant une « frugalité heureuse », notamment dans un manifeste qu’il a cosigné début 2018, l’architecte et urbaniste compte parmi ses livraisons récentes le bâtiment passif du pôle culturel de Cornebarrieu et l’écovillage des Noés à Val-Reuil. En 2012, il a été lauréat du Global Award for Sustainable Architecture.

Philippe Prost : Né en 1959, il a sorti diplômé de l’école d’architecture de Versailles en 1983 mais il est également architecte du patrimoine, diplômé de l’école de Chaillot six ans plus tard. Philippe Prost a notamment longuement travaillé sur la Citadelle Vauban de Belle-Ile-en-Mer et mène le projet de réhabilitation et de restructuration de l’hôtel de la Monnaie, à Paris. Lors de l’édition 2014 du prix de l’Equerre d’argent, il a remporté prix Culture, jeunesse et sports pour le Mémorial international de Notre-Dame de Lorette.

« Architecte de campagne »

Bernard Quirot : Né à Dole en 1959, Bernard Quirot fait figure d’architecte « de campagne » tant il est engagé à construire dans les territoires ruraux. Alors qu’il avait installé sa première agence à Paris en 1990, il est installé depuis 2008 dans le village de ses origines, à Pesmes, en Haute-Saône. Le pôle de santé de Vézelay lui a valu d’être lauréat de l’Equerre d’argent 2015.

Corinne Vezzoni : Née en 1964, Corrine Vezzoni est installée à Marseille. Parmi ses réalisations, on compte les Archives départementales des Bouche-du-Rhône ou le campus santé de l’université de la Timone. En 2015, elle a été lauréate du prix de la Femme architecte, une récompense mise en place pour lutter contre la faible représentation de la gent féminine dans la profession.

Si jamais on devait leur reprocher d’avoir établi une short-list assez peu paritaire, les membres du jury pourront se dédouaner en rappelant qu’ils ont fondé leurs choix sur les avis adressés au ministère de la Culture par 3 000 personnes dites « qualifiées », à savoir des architectes, bien sûr, mais aussi des maîtres d’ouvrage, les représentants d’organismes professionnels mais aussi des journalistes. Attribué depuis 1975 avec une régularité plus au moins aléatoire, ce prix national n’a jusqu'à présent récompensé que deux femmes architectes mais qui travaillent en duo : Anne Lacaton avec Jean-Philippe Vassal, en 2008 et, lors de la dernière édition en 2016, Myrto Vitart, avec Jean-Marc Ibos.

Le jury 2018

 

Marie-Hélène Badia, architecte, architecte-conseil de l’État.
Henri Bava, paysagiste, Grand Prix de l’urbanisme 2018, Grand Prix national du paysage 2007.
Frédéric Borel, architecte, Grand Prix national de l’architecture 2010.
Paul Chemetov, architecte, Grand Prix national de l’architecture 1980.
Paul Delduc, directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN), ministères de la Transition écologique et solidaire (MTES), et de la Cohésion des territoires (MCT).
Denis Dessus, président du Conseil national de l’ordre des architectes.
Laurent Dumas, président fondateur d’Emerige.
Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart, architectes, Grands Prix nationaux de l’architecture 2016.
Marie-Christine Labourdette, présidente de la Cité de l’architecture & du patrimoine.
Jean-Jacques Larrochelle, journaliste au Monde.
Bertrand Lemoine, architecte, ingénieur et historien.
Sylvie Robert, sénatrice d’Ille-et-Vilaine, vice-présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication.
Adelfo Scaranello, architecte.
Ramon Vilalta, architecte, Prix Pritzker 2017.
Agnès Vince, directrice chargée de l’architecture, adjointe au directeur général des patrimoines, ministère de la Culture.

Commentaires

Grand prix national de l’architecture : une femme et cinq hommes en lice

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur