En direct

Grand Prix national de l’ingénierie : Egis et Ingérop récompensés pour l'extension de Nausicaá
Les équipes d'Egis Batiment Nord et Ingérop Conseil et Ingénierie ont remporté le prix pour l'extension du centre aquatique de Nausicaa à Boulogne-sur-Mer. - © Nausicaa/Jonathan Alexandre

Grand Prix national de l’ingénierie : Egis et Ingérop récompensés pour l'extension de Nausicaá

JULIE NICOLAS |  le 25/10/2018  |  IngénierieInnovationSyntec ingénierieIngénieur

L’édition 2018 distingue en particulier l’extension du centre aquatique Nausicaá, à Boulogne-sur-Mer. Le Grand Prix national de l’ingénierie récompense les équipes d’ingénieurs pour un projet remarquable, dans les domaines de la construction et de l’industrie.

Cette année, le Grand prix national de l’ingénierie (GPNI) couronne les performances des équipes d’Egis Bâtiment Nord et d’Ingérop Conseil & Ingénierie pour le travail mené avec les architectes Jacques et Sophie Rougerie dans la réalisation de l’extension du centre aquatique Nausicaà à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

Pour cet ensemble de 9500 m² au total, le défi consistait à conjuguer bien-être animal et accueil des visiteurs, d’une part, tout en réduisant les consommations énergétiques d’autre part.

Sur le même sujet Chantier du Grand Nausicaà de Boulogne-sur-Mer

Un beau challenge, puisque prendre en compte ces trois exigences pouvait s’avérer antinomique. Ainsi, les espaces de visites devaient être rafraîchis, tandis que l’eau des bassins et la température de l’air dans ces halls, par ailleurs inaccessibles aux visiteurs, devaient être maintenues entre 25 et 27 °C pour éviter une trop forte évaporation.

Evacuation des calories sur le réseau urbain

Les solutions techniques ont consisté à installer trois pompes à chaleur dans un seul local technique. Cette production centralisée permet de chauffer les bassins, dont le plus grand affiche une capacité de 9500 m3, et l’air des halls d’une part.

Elle permet aussi de lutter contre les apports thermiques dus aux visiteurs et aux équipements qui jalonnent la visite (écrans tactiles, projecteurs, vidéos, etc.). « Une partie de l’excédent calorifique est transmise au réseau de chaleur urbain, où elle est réutilisée », souligne Daniel Truffin, ingénieur génie climatique chez Egis Bâtiments Nord.

Baie XXL en poly-méthacrylate de méthyle

Autre point clé du dispositif en matière d’accueil des visiteurs : le bassin des requins est muni d’une baie de 21 x 9 m de long, épaisse de 38 mm et réalisé en poly-méthacrylate de méthyle (PMMA).

Cette baie XXL a été installée en feuillure dans un voile en béton puis étanchée. Sa mise en  œuvre a fait l’objet d’une procédure d’Atex.

Prix de l’ingénierie du futur

A ce prix s’ajoute un palmarès dédié aux étudiants : le prix de l’ingénierie du futur. Cette année, le thème était «Comment nous déplacerons-nous demain ? Faites bouger les mobilités » avec deux catégories : les « espoirs », pour les élèves en première année d’étude d’ingénieur.

Et les « talents », qui étaient en majorité cette année des jeunes en cinquième année d’étude, accompagnés ou non par des entreprises. Dans la catégorie « espoir », c’est le projet de vélo intelligent « Antal bike » qui a remporté l’adhésion du jury. Ces tricycles équipés d’un moteur à hydrogène se déplaceront de façon autonome pour aller chercher leur client dans la ville.

L’objectif est ainsi de réduire à la fois les problèmes de manque de vélo dans les stations de vélos partagés ou de manque de place au moment de rendre le deux-roues. Il s’agit aussi de lutter contre les problèmes de vandalisme, qui se produisent, selon les concepteurs de l’Antal Bike, dans les stations d’accueil.

Ces stations seront d’ailleurs partiellement enterrées afin de limiter leur emprise sur l’espace urbain. Quant à l’usage de l’hydrogène comme carburant, tout un dispositif d’amortissement des chocs et de protection, notamment grâce au kevlar, est prévu par les concepteurs, afin de prévenir tout risque d’explosion.

InfiniTrain, le vortex des réseaux urbains, récompensé

Dans la catégorie « Talent », c’est le projet InfiniTrain qui remporte la palme. Le concept structure les déplacements collectifs en ville via un réseau souterrain structuré en forme de vortex. Chaque « métro circulaire » circulerait à la vitesse de 50 km/h en moyenne sans arrêt dans les stations.

Afin de monter dans cet InfiniTrain en mouvement perpétuel les voyageurs emprunteront plusieurs tapis roulants qui les amèneront progressivement à la vitesse du train. Si le jury a noté que dispositif n’était pas encore adapté aux personnes à mobilité réduite en particulier, ses membres ont apprécié la vision totalement novatrice de structuration du réseau urbain. En effet, les changements d’une ligne à l’autre s’effectuent aux points de jonction entre les cercles . Ce dispositif pourrait être envisagé pour une ville nouvelle, par exemple.

Un prix spécial du public a aussi été décerné au projet « VestaCar », des voitures en auto-partage rattachées non plus à un particulier mais à un immeuble. Le véhicule se réserve via une appli et sa propriété est partagée.

Rappelons que le Grand prix national de l’ingénierie est organisé par Syntec Ingénierie en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires, le ministère de l’Economie et des finances, la Direction générale des entreprises et Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment.

Commentaires

Grand Prix national de l’ingénierie : Egis et Ingérop récompensés pour l'extension de Nausicaá

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur