En direct

Grand Paris: le Premier ministre rassure les élus franciliens
Manuel Valls participait, le 14 avril 2015, à l'inauguration du salon des maires d'Ile-de-France. - © © CNNum - CC Flickr

Grand Paris: le Premier ministre rassure les élus franciliens

Nathalie Moutarde (bureau du Moniteur Ile-de-France) |  le 14/04/2015  |  AménagementEtatBâtimentTransportsArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Grand Paris
Aménagement
Etat
Bâtiment
Transports
Architecture
Technique
Grand Paris - Ile-de-France
Valider

Le 14 avril, à l’occasion du salon des maires d’Ile-de-France, le Premier ministre a présenté les principales conclusions du comité interministériel sur le Grand Paris qui s’était tenu le matin même. Manuel Valls a évoqué de nombreux sujets: la création de l’opération d’intérêt national destinée à relancer la production de logements dans la région-capitale, la modernisation des autoroutes et voies rapides franciliennes, la réforme de la redevance pour création de bureau.

Le 14 avril, Manuel Valls a présidé son deuxième comité interministériel sur le Grand Paris, avant d’en présenter les principales conclusions au salon des maires d’Ile-de-France. Le Premier ministre a articulé son intervention autour des «quatre piliers» du Grand Paris: les transports, le logement, le développement et la gouvernance.

Dans le domaine des transports, le chef du gouvernement a surtout insisté sur la modernisation du réseau d’autoroutes et voies rapides franciliennes annonçant un «vaste programme doté de 810 millions d’euros». Les crédits proviendront en fait du contrat de plan Etat-région signé en février dernier. «Il s’agira, a-t-il expliqué, de faciliter la mobilité avec l’amélioration de la gestion dynamique du trafic ou encore la création de voies réservées aux autobus et aux taxis». Autre axe d’intervention: favoriser une meilleure insertion des autoroutes dans la ville en faisant appel «au talent des grands architectes et paysagistes» que compte la France.

 

OIN: liste des sites retenus en septembre

 

Concernant le logement, Manuel Valls s’est attaché à rassurer les maires franciliens que le projet d’opération d’intérêt national (OIN) multisites inquiète. «Ce projet a suscité beaucoup de craintes. Il faut les lever», a-t-il déclaré. C’est en octobre dernier, lors du premier comité interministériel sur le Grand Paris, que le Premier ministre avait annoncé la création de cette OIN, qui devait englober une vingtaine de territoires. Il en avait dévoilé cinq, les quinze autres devant être précisés avant la fin 2014. Finalement, le gouvernement a décidé de se donner un peu de temps et d’engager une concertation avec les élus locaux concernés à travers la mise en place des Ateliers du Grand Paris. Deux se sont déjà tenus: l’un, le 9 avril, portant sur les abords du parc de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), l’autre, le 13 avril, sur les Portes du sud du Grand Paris, en Essonne, entre le Val d’Orge et la Vallée de la Seine. «Ne précipitons pas les décisions. Nous verrons, dès septembre, pour chaque site, ce que l’Etat peut faire pour apporter son soutien. Nous verrons quels seront les sites retenus pour faire partie de l’OIN multisites et ceux qui nécessiteront d’autres modes d’intervention», a indiqué le locataire de Matignon.

 

Réforme de la redevance pour création de bureaux

 

Le développement économique, ensuite, a fait l’objet de trois principales annonces. La première concerne la rénovation de la fiscalité sur l’immobilier. «J’ai décidé d’engager une réforme en profondeur de la redevance pour la création de bureaux. Actuellement, elle dissuade les investissements et pénalise les territoires, notamment de l’Est parisien et de la grande couronne», a déclaré le Premier ministre. Manuel Valls veut également réexaminer le développement et la gouvernance de La Défense «pour lui donner les moyens de conforter sa position» et faire du corridor aéroportuaire allant du Bourget à Roissy «un pôle puissant qui soit une force d’entraînement pour les territoires environnements». La Caisse des dépôts, enfin, a été mandatée pour «proposer la création d’une structure d’investissement spécifique pour les grands chantiers du Grand Paris» avec l’objectif d’attirer les financements étrangers.

 

Mission interministérielle à Pascal Lamy sur l’Exposition Universelle 2025

 

A propos de la gouvernance, le Premier ministre a confirmé la création de la métropole du Grand Paris «dans neuf mois», et proposé de revoir (à la baisse) la composition du futur conseil métropolitain. «Les citoyens ne comprendraient pas qu’il comprenne 350 membres», a-t-il estimé.

Pour finir, Manuel Valls a évoqué différents sujets: sa décision de confier à Pascal Lamy une mission interministérielle sur la candidature de la France à l’Exposition Universelle 2025; la validation du financement de la première phase du campus Condorcet; la création et réhabilitation de 20 000 logements étudiants d’ici 2017 ou encore la transformation en forêt de la plaine de Pierrelaye (Val-d’Oise), ancien terrain d’épandage des eaux usées, grâce à la réutilisation des déblais du chantier du Grand Paris Express…

 

Commentaires

Grand Paris: le Premier ministre rassure les élus franciliens

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil