Grand Paris

Grand Paris Express : vers une attribution du lot 16-2 à l’automne

Mots clés : Gouvernement - Politique des transports - Transport collectif urbain

La Société du Grand Paris a adopté son deuxième budget rectificatif le 22 mars. Il inclut notamment les autorisations d’engagement pour l’attribution du deuxième marché de génie civil de la ligne 16 (« lot 16-2 ») cet automne.

Les chantiers du Grand Paris Express vont monter en régime. La Société du Grand Paris, maître d’ouvrage des 7 lignes du futur métro automatique, a en effet adopté le 22 mars son deuxième budget rectificatif pour 2018. Et il va directement intéresser les entreprises de BTP : il comprend en effet 6,4 milliards d’euros d’autorisations d’engagement et 2,92 Mds € en crédits de paiements. Un argent qui va notamment financer deux opérations dans l’année.

Il s’agit d’abord, pour la SGP, de notifier des marchés de systèmes et de sites de maintenance de la ligne 15 Sud, actuellement en construction. Mais aussi d’attribuer le second marché de travaux de génie civil de la ligne 16 (dit « lot 16-2 »), dans la foulée du premier lot, attribué le 20 février au groupement Eiffage-TSO et Razel-Bec, pour 1,84 Md €.

 

Livraison en 2024

 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X