En direct

Grand Paris Express : Thierry Dallard officiellement nommé président du directoire de la Société du Grand Paris
Thierry Dallard. - © © Marco Castro / Société du Grand paris.

Grand Paris Express : Thierry Dallard officiellement nommé président du directoire de la Société du Grand Paris

NATHALIE MOUTARDE |  le 30/05/2018  |  TransportsGrand ParisMaîtrise d'ouvrageGrand Paris ExpressVeille JO

Nommé par décret en conseil des ministres ce mercredi 30 mai, Thierry Dallard a désormais la lourde tâche de piloter le projet du Grand Paris Express. Il compte s’appuyer sur son expérience de maître d’ouvrage, acquise à la fois dans le public et dans le privé, comme il l'avait indiqué lors de ses auditions devant les parlementaires.

Cette fois, c'est officiel : à 52 ans, Thierry Dallard succède à Philippe Yvin à la présidence du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), maître d'ouvrage du Grand Paris Express. Sa nomination par décret en conseil des ministres, le 30 mai mai, intervient plus de deux mois après la proposition de sa candidature  par le gouvernement. Celle-ci avait reçu un avis favorable du conseil de surveillance de la SGP, à une très courte majorité, les élus franciliens ayant voté contré, à l’exception de la maire de Paris qui s’est abstenue. Thierry Dallard a ensuite été auditionné par les commissions aménagement du territoire et du développement durable du Sénat et de l’Assemblée nationale.

« La maîtrise d’ouvrage est le fil rouge de mon action »

Lors de son audition au  Sénat, le 10 avril dernier, Thierry Dallard  a rappelé son parcours. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure et ingénieur des Ponts et chaussées (corps dont il a démissionné en 2017), il a travaillé dans le public, dans le privé et dans  « les deux en même temps ».

Il a ainsi passé douze ans au ministère de l’Equipement, à la fois dans les services territoriaux (DDE des Bouches du Rhône, CETE Méditerranée) et en administration centrale, où il a piloté, au sein de la direction générale des routes, la réorganisation des services (décentralisation et réforme des DDE) et création des services de maîtrise d’ouvrage.

Il est resté deux ans à ASF (Autoroutes du sud de la France) lorsque l’établissement n’était plus tout à fait public (49% des parts détenues par le privé) mais avant sa privatisation complète en 2005. Enfin, en 2007, il a rejoint le privé en intégrant Meridiam (fonds d’investissement français spécialisé dans le développement et le financement privé d’infrastructures publiques), qui, à l’époque n’était qu’une start-up.

« La maîtrise d’ouvrage est le fil rouge de mon action, a déclaré Thierry Dallard. Chez Meridiam, j’ai appris une autre façon d’exercer le métier de maître d’ouvrage, avec les outils du privé et le souci permanent de la maîtrise des coûts et des délais ».

« La maîtrise d’ouvrage doit être réactive »

Thierry Dallard a ensuite fait part de ses premières réflexions sur la manière de conduire ce chantier hors normes, insistant notamment sur la gestion des risques techniques. « La seule façon de maîtriser les risques est de définir, face à chaque risque, la solution qui coûtera le moins cher pour le gérer. La maîtrise d’ouvrage doit donc être très réactive. Il faut des collaborateurs sur le terrain ayant l’expertise, la compétence et l’autonomie pour pouvoir décider rapidement en cas d’aléas », a-t-il indiqué.

Estimant que les évaluations des risques sont susceptibles d’être encore révisées, « il faut mener à bien en parallèle un plan de recherches d’économies afin d’être prêts à réagir lorsque les aléas se matérialiseront », a poursuivi Thierry Dallard, avant de préciser : « Il ne s’agit pas de revenir sur les fonctionnalités du projet mais d’examiner son ordonnancement, par exemple, en organisant les appels d’offres d’une autre manière ».

Gérer les aléas techniques

Thierry Dallard a aussi salué le travail effectué par les équipes de la SGP. « Elles ont réussi à asseoir la légitimité du projet en trois ans. C’est la chose la plus compliquée à faire ». D’autant que les effectifs étaient limités à 200 collaborateurs, un plafond que Thierry Dallard veut voir disparaître.

S’il n’est pas encore capable d’estimer le nombre de personnes à embaucher -un audit est en cours-, le nouveau patron de la SGP a déjà quelques idées sur les profils à recruter. « Nous avons besoin de personnes capables de gérer les aléas techniques lorsqu’ils se matérialiseront afin de ne pas être totalement dépendants des entreprises extérieures », a-t-il détaillé. Il souhaite aussi étoffer le service marchés publics car, selon lui, « on a beau être des professionnels, lorsqu’on a trop de contrats à gérer, à un moment ou à un autre, on peut faire preuve de moins de vigilance ».

Accompagner les entreprises

Thierry Dallard n’a pas non plus manqué de parler des entreprises, d’ingénierie et surtout de travaux publics « qu’il faut accompagner avec les filières de formation ». « Il faut des équipages expérimentés pour piloter les tunneliers. C’est le plus grand facteur limitant du projet », a-t-il estimé.

Le nouveau président de la SGP qualifie enfin de « sujet majeur »  la collaboration avec les territoires et leurs représentants afin de réussir l’intermodalité des pôles gares du Grand Paris Express. «Lorsque métro automatique sera mis en service, on oubliera toutes les difficultés rencontrées. Il restera en revanche un sujet pour le prochain siècle : le fonctionnement des gares et leurs interfaces avec l’environnement urbain ».

Commentaires

Grand Paris Express : Thierry Dallard officiellement nommé président du directoire de la Société du Grand Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur