Transport et infrastructures

Grand Paris Express : Razel-Bec et Eiffage remportent un lot du prolongement sud de la ligne 14

Mots clés : Entreprise du BTP - Gares, aéroports - Maîtrise d'ouvrage - Ouvrage d'art - Politique des transports - Transport collectif urbain - Travaux publics

Le contrat, d’un montant de 365 millions d’euros, porte sur la réalisation d’un tunnel de 4 kilomètres et la construction du génie civil de 3 gares. Ce prolongement sud, d’une longueur de 14 km, et placé principalement sous maîtrise d’ouvrage de la RATP, doit aboutir à l’horizon 2024.

Après deux premiers contrats attribués à Léon Grosse (avec Soletanche Bachy) et Vinci Construction (avec Spie batignolles), la RATP vient d’attribuer un 3e lot du prolongement sud de la ligne 14. Un lot remporté par Razel-Bec et Eiffage, en groupement, pour un montant de 365 millions d’euros.

Dans le détail, Razel-Bec (mandataire), la filiale du Groupe Fayat, est en groupement avec Eiffage Génie Civil, Sefi-Intrafor, Eiffage Fondations et I.CO.P. Dans le cadre du projet du Grand Paris Express (GPE), la future ligne 14 sud, longue de 14 km en souterrain, reliera la station de métro Olympiades à l’aéroport d’Orly (voir carte). Elle doit être mise en service en 2024.

 

Tunnel et trois gares, un tunnelier


Le contrat porte sur la réalisation d’un tunnel de 4 kilomètres sur les communes de Thiais, Rungis, Chevilly-Larue et L’Haÿ-les-Roses. Et concerne également la construction du génie civil de 3 gares : Chevilly « Trois-Communes », M.I.N. Porte de Thiais et Pont de Rungis (noms provisoires) et de 3 ouvrages annexes.

« Les travaux impliquent la mise en oeuvre de 110 000 m³ de béton et l’excavation de 520 000 m³ de terrain nécessitant l’utilisation d’un tunnelier. 420 personnes seront mobilisées pendant la durée totale du chantier (54 mois) », précise le groupement vainqueur, dans un communiqué.

 

Une ligne transversale

 

Pour mémoire, la ligne 14 sud doit bénéficier à plus de 260 000 habitants de Paris, du Val-de-Marne et de l’Essonne. Elle offrira des correspondances avec la ligne 7 du métro, le RER C, le tramway 7 et sera par ailleurs connectée avec les lignes 15 Sud et 18 du Grand Paris Express.

Le prolongement de la ligne 14 au sud offrira aussi une liaison rapide entre Paris et l’aéroport d’Orly tout en desservant des zones résidentielles denses ainsi que des pôles et des équipements majeurs de la métropole, tels que le marché de Rungis ou l’Institut Gustave Roussy.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X