En direct

Grand Paris Express : PSA cède ses terrains d'Aulnay pour le centre d'exploitation des lignes 16 et 17
Situé à la limite entre les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise, le centre d’exploitation est implanté sur les communes d’Aulnay-sous-Bois et Gonesse. - © © Société du Grand Paris

Grand Paris Express : PSA cède ses terrains d'Aulnay pour le centre d'exploitation des lignes 16 et 17

A.P. |  le 01/03/2017  |  transportSeine-Saint-DenisVal-d'Oise

Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, et Bernard Brasey, directeur de projet au secrétariat général du groupe PSA, ont signé, mardi 28 février, les actes pour l’achat des parcelles permettant la réalisation du centre d’exploitation des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express.

En signant le 28 février avec PSA la vente d'une partie des terrains du constructeur automobilie à Aulnay-sous-Bois, la Société du Grand Paris a acquis les 29 hectares nécessaires à l’implantation du futur centre d’exploitation des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. Trois fonctions clés seront ainsi réunies sur ce même site, implanté sur les communes d’Aulnay-sous-Bois et Gonesse et stratégiquement situé entre deux lignes du futur métro :

- Le poste de commande et de contrôle centralisé (PCC) des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. Fonctionnant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, il s’agit du point névralgique vers lequel l’ensemble des données d’exploitation du réseau (manoeuvre, régulation, énergie, trafic voyageurs…) convergeront.

- Un site de maintenance et de remisage du matériel roulant (SMR), où le matériel roulant du réseau sera entretenu, réparé et remisé.

- Un site de maintenance des infrastructures (SMI), destiné à la maintenance industrielle corrective et préventive des équipements du réseau de métro (voies, ouvrages de génie civil, distribution d’énergie…).

350 emplois créés sur l’ancien site PSA

La Société du Grand Paris investira 592 millions d’euros pour la réalisation de ce centre d’exploitation indispensable au fonctionnement du réseau du GPE. A ce coût d’investissement s’ajoute l’acquisition foncière qui représente un montant de 29 millions d’euros. 350 emplois seront créés sur le site, qui sera opérationnel en 2023, préalablement à la mise en service des lignes 16 et 17 Nord.

Le centre d'exploitation sera relié à la Ligne 16 par un tunnel d’une longueur d’environ 1,5 km. Le raccordement à la Ligne 17 , situé à environ 1 km du centre d’exploitation, se fera par une voie cheminant en viaduc, puis via un ouvrage de franchissement existant sous l’A104. C'est le groupement Setec bâtiment et Groupe-6 qui a été désigné en septembre pour réaliser ce centre technique. Le démarrage des travaux est prévu début 2020.

"Pour nous c’est un beau début, porteur de promesses et d’espoir pour notre Ville et ses habitants", s'est félicité Bruno Beschizza, maire d’Aulnay-sous-Bois. "Mais, ce n’est qu’un début. Je souhaite que nous puissions, dès cette année, nous retrouver ici même pour conclure avec l’Etablissement Public Foncier d’Ile de France et le groupe PSA une convention identique à celle d’aujourd’hui portant sur l’acquisition de l’ensemble du foncier de PSA restant, soit 107 ha. Ce projet doit être porteur d’emplois pour nos quartiers et doit contribuer à l’attractivité d’Aulnay-sous-Bois et du Territoire."

Toutes les infos sur le Grand Paris Express

Commentaires

Grand Paris Express : PSA cède ses terrains d'Aulnay pour le centre d'exploitation des lignes 16 et 17

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur