En direct

Grand Paris Express : plusieurs mois de retard pour la ligne 15 Sud
Chantier de la Ligne 5 Sud du Grand Paris Express, ici au Pont de Sèvres, à Boulogne-Billancourt (92). - © Florent Maillet / Le Moniteur

Grand Paris Express : plusieurs mois de retard pour la ligne 15 Sud

F.M. |  le 24/09/2018  |  Travaux publicsSociété du Grand ParisVie du BTPGrand Paris ExpressMajors du BTP

La mise en service de ce tronçon entre Boulogne-Billancourt et Noisy-Champs, recalée en 2024, va finalement être repoussée à l’été 2025, annonce Le Parisien. En cause : une série de difficultés techniques.

Le nouveau calendrier est déjà retouché. Selon le Parisien, la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, qui reliera sur 33 km et 16 gares Pont de Sèvres (Boulogne-Billancourt) à Noisy-Champs, et qui devait être mise en service en 2024, va voir cet agenda repoussé « de quelques mois », l’horizon de l’été 2025 étant désormais évoqué.

Les raisons ? « Un changement technique à la gare de Saint-Maur, mais aussi une série de difficultés sur cette ligne », qui inclut la gare la plus profonde du futur métro –Saint-Maur, enterrée à 50 mètres sous terre-, et « qui nécessitera pas moins de 10 tunneliers », écrit le Parisien.  C'est le groupement Eiffage Génie Civil (mandataire) et Razel-Bec qui est attributaire de ce lot, remporté en avril  2017, pour un montant de 795 M € (HT).

Fragilité d'un talus

Problème, cette gare Saint-Maur/Créteil du Grand Paris Express est accolée à l’actuelle gare du RER A (à sa perpendiculaire), et la fragilité d’un talus modifie les plans, afin de préserver le RER A.

Cette semaine, la SGP a annoncé à la ville de Saint-Maur un changement de méthode constructive et donc « un glissement de calendrier de plusieurs mois », révèle le Parisien. Comme pour toutes les autres gares, le planning consistait à réaliser des parois moulées en béton sur 60 m de profondeur, à les maintenir avec des poutres en béton, puis à creuser le sol et à construire « la boîte » de la future gare. Place ensuite au tunnelier. Cette dernière séquence est finalement inversée : le tunnelier passera d’abord pour garder la rigidité du terrain, explicite la SGP dans les colonnes du Parisien.


Quant aux autres difficultés, sur ce lot dont le calendrier avait déjà été retardé par le passé,  elles tiendraient notamment au rythme et aux problèmes de recrutement, un grand classique, désormais, dans un secteur en surchauffe.

Commentaires

Grand Paris Express : plusieurs mois de retard pour la ligne 15 Sud

Votre e-mail ne sera pas publié

Nicolas SENLY

09/10/2018 23h:59

Travaux ligne 15

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur