Grand Paris

Grand Paris Express : Le pont-rail de Champigny est en place

Mots clés : Gares, aéroports - Ouvrage d'art - Politique des transports

Futur accès à la gare Champigny Centre de la ligne 15 sud du GPE, l’ouvrage de 3 600 tonnes a parcouru 47 mètres sous l’action de quatre vérins pour venir s’insérer dans le talus ferroviaire. Une opération de ripage exceptionnelle réalisée en moins de 4 jours.

40 m de long, 9 m de haut et 8,70 m de large : ce sont les dimensions de l’ouvrage, appelé pont-rail, qui constituera l’accès de la future gare Champigny Centre. Préfabriqué sur place, le cadre en béton armé a été poussé sous les voies SNCF, à travers le talus.

 

 

« Nous avons adapté la technique aux contraintes, explique Frédérique Monot, responsable de projet études chez SNCF Réseau. Au vu des délais très serrés qui nous étaient impartis et du contexte urbain dense, l’auto-fonçage (technique brevetée qui consiste à faire glisser la charge sur une dalle de béton fixe, coulée au préalable ndlr) était la meilleure solution, car il permet d’intervenir dans un temps limité et contrôlé. » 

Plans, notes de calculs, contrôles techniques… la préparation de cette opération d’un montant de 5 M€, qui aura duré à peine quatre jours sur le terrain, a nécessité deux années de conception. Afin d’insérer le pont-rail, la voie ferrée a été littéralement coupée, laissant un trou béant dans le talus et 4 500 m3 de déblais.

 

 

Puis à partir du lundi 23 janvier, grâce au travail de traction des vérins, l’ouvrage a progressé centimètre par centimètre, 17 heures durant, sur un peu plus de 46 mètres. Soit une vitesse moyenne de deux à trois mètres par heure.

Le trafic doit reprendre ce vendredi à 16 heures, une fois que les équipes du chantier auront comblé les espaces entre l’ouvrage et le talus. « Nous allons remblayer à l’aide de 1 800 m3 de terres de très bonne qualité et très compactes, précise Hélène Dehais, adjointe directeur opérationnel du projet. Cette étape se fera minutieusement, couche par couche, et prendra une trentaine d’heures. Nous appliquerons ensuite le ballast au sommet du pont et poserons enfin les voies par-dessus. » Des travaux de « finition » qui dureront jusqu’en avril prochain.

 

Toute l’actualité du Grand Paris

 

 

Focus

En 2017, SNCF Réseau va réaliser plusieurs chantiers d'envergure

Gare de Clamart :

– pose des 8 tabliers auxiliaires de 30 m : 28-29 janvier

– Ripage de la dalle préfabriquée : 12-15 août 2017

Gare de Vert de Maisons :

– pose d’un premier tablier auxiliaire de 27 m : 11-12 novembre

– pose du deuxième tablier auxiliaire de 27 m : 18-19 novembre

Gare d’Issy :

– comblement des carrières : à partir de début avril 2017

Gare des Ardoines :

– construction de l’enceinte étanche pour le futur passage souterrain : mai-juin 2017

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X