En direct

Grand Est Insertion : les poids lourds de l’intérim s’engagent

Laurent miguet |  le 23/08/2007  |  Bas-RhinFrance entièreApprentissage BTP

Les géants de l’intérim se mettent au service des politiques locales d’insertion par la construction. La LGV Rhin-Rhône et les grands chantiers de Strasbourg illustrent cette tendance.

« Forts de l’expérience de la LGV Est, nous nous sommes positionnés très tôt sur la ligne Rhin-Rhône. Une douzaine de nos agences spécialisées et généralistes se sont mobilisées pour répondre à la demande de la cellule LGV du conseil régional de Franche-Comté », témoigne Philippe Claudepierre, directeur du secteur BTP à la direction régionale d’Adecco de Strasbourg, qui rayonne sur l’Alsace, la Lorraine et la Franche-Comté. Ce dispositif a atteint sa vitesse de croisière.

Le maître d’ouvrage et les financiers espèrent susciter 300 équivalents temps pleins en insertion sur les quatre ans de durée du chantier, soit 7 % des heures. Adecco intègre déjà l’après LGV à sa stratégie : « Nous identifions les personnes mobiles, susceptibles de suivre les grands chantiers, tout en évitant de déshabiller les entreprises régionales », précise Philippe Claudepierre.

Strasbourg : prospecterle second œuvre. Comme son confrère, Manpower contribue à orienter vers la construction des chômeurs de longue durée. A Strasbourg, cette stratégie se traduit par la prise en charge d’une vague de contrats d’insertion professionnelle intérimaire (Cipi) orientée vers le second œuvre et destinée à une trentaine de demandeurs d’emploi, entre mai et décembre. Les acteurs du projet espèrent aboutir à des contrats de professionnalisation. Soutenue par le conseil régional, la démarche initiée par la maison de l’emploi et de la formation de Strasbourg s’appuie sur l’expérience accumulée depuis 2005 dans le gros œuvre : « Grâce aux appuis du centre de perfectionnement d’Orcemont et du groupement d’intérêt public ’’formation continue et insertion’’ (Gip Fcip), rattaché à l’académie de Strasbourg, les formations menées sur le site du Fort Joffre, à Holtzheim, ont permis à de nombreuses personnes de renouer les fils de la vie professionnelle », se réjouit Thierry Decaesteker, responsable de l’agence BTP de Manpower à Strasbourg. Le spécialiste du travail temporaire prospecte parmi les titulaires des lots de second œuvre des chantiers du Zénith et de la grande bibliothèque.

Commentaires

Grand Est Insertion : les poids lourds de l’intérim s’engagent

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur