En direct

Gourraud Construction fait du Bbio avec du béton cellulaire
Maison Bbio en béton cellulaire - © Cellumat

Gourraud Construction fait du Bbio avec du béton cellulaire

Cyrille Maury |  le 24/05/2018  |  Loire-AtlantiqueBétonArtisan chantierArtisan maçonCellumat

Le béton cellulaire évolue en termes de performance thermique et de développement durable. L’entreprise Gourraud Construction a tiré parti de ces améliorations pour le tester sur la construction d'une maison Bbio en Loire-Atlantique. Retour sur le chantier.

Située à Saint-Lyphard, à 25 km de Saint-Nazaire, cette maison Bbio zéro énergie de 131 m², imaginée par l’agence Kaizen Architecture, était initialement prévue en ossature et bardage bois avec un toit de chaume. Or pour ce projet, outre les exigences de performances thermiques et d'étanchéité à l'air, il était imposé par la commune de réaliser un enduit de couleur claire, la parcelle étant soumise à la servitude du Parc Naturel Régional de Grande Brière. L’enduit sur ossature bois posait des problèmes de mise en oeuvre délicate et de surcoût important. Des solutions maçonnées ont donc été étudiées.

Une solution maçonnée sans isolant rapporté

Pourquoi le choix de murs en béton cellulaire ? Le propriétaire souhaitait une maison zéro énergie pour un budget équivalent à celui initialement prévu (2 100 € TTC/m², hors étude maîtrise d’œuvre et BET). « Pour atteindre cette résistance thermique en brique, il aurait fallu la doubler d’un isolant ou partir sur un complexe hybride avec un isolant incorporé en âme, bien plus cher, explique l’architecte Clotilde Dhennin. Si le béton cellulaire est un peu plus cher, le surcoût est en partie absorbé par l'absence de doublage isolant à poser. De plus, il est facile à mettre en oeuvre. »

Haute performance grâce à des blocs hors norme

Aurélien Pasquier, gérant de Gourraud Construction, qui réalisait ici son premier chantier en béton cellulaire, a optimisé les coûts avec son distributeur VM, et a été aidé par le service technique du fabricant Cellumat pour le choix des blocs et la mise en route du chantier. « Le client voulait vraiment une maison passive avec une résistance thermique énorme et, en coût global de m² de façade, la solution Cellumat était la plus intéressante. C’était notre premier chantier avec ce type de blocs hors normes et nous sommes rentrés dans le budget prévu. »

Texte : Cyrille Maury

L’entreprise

Gourraud Construction

Lieu : Saint André des Eaux (44)

Création : 1934 (racheté en 2014)

Gérant : Aurélien Pasquier & Charles Boisseau

Salariés : 15 à 18

Activités : maçonnerie gros œuvre

Clientèle : tout type de construction en neuf et rénovation

Le chantier

Lieu : St Lyphard (44)

Superficie : 131 m²

Maître d’ouvrage : Privé

Maître d’œuvre : Kaizen Architecture

BET Structure : Pezzo Ingénierie

BET Thermique : Azanéo

Commentaires

Gourraud Construction fait du Bbio avec du béton cellulaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur