En direct

Ginger CEBTP conduira les études de reconnaissance géotechniques et géologiques pour les futures lignes de tramway de Nice
Tramway à Nice - © © DR

Ginger CEBTP conduira les études de reconnaissance géotechniques et géologiques pour les futures lignes de tramway de Nice

le 10/05/2011  |  Alpes-Maritimes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Alpes-Maritimes
Valider

Les tracés des futures lignes T2 et T3 parcourent le centre ville de Nice sur environ 2 km. La mission de Ginger CEBTP comporte une très importante campagne de sondages, d’essais in situ, d’essais en laboratoire et d’ingénierie associée (mission G11). 10 ateliers de sondages ainsi qu’une équipe de 2 ingénieurs, d’1 chef de projet, de 2 conducteurs de travaux sont prévus pour mener à bien cette mission.
 

L'amélioration des transports est une priorité pour Nice Côte d'Azur afin d'offrir plus de facilités et de confort dans les déplacements quotidiens des habitants de l'agglomération niçoise. Cette dernière a donc choisi de mettre en place de deux lignes de tramway supplémentaires.
C’est dans ce cadre que la Communauté Urbaine Côte d’Azur a choisi Ginger CEBTP, filiale de Ginger, pour effectuer les études de reconnaissances géotechniques et géologiques des tracés des futures lignes de tramway T2 et T3 de la ville de Nice.
Les tracés de ces lignes parcourent le centre ville sur environ 2 km. La mission de Ginger CEBTP comporte une très importante campagne de sondages, d’essais in situ, d’essais en laboratoire et d’ingénierie associée (mission G11). 10 ateliers de sondages ainsi qu’une équipe de 2 ingénieurs, d’1 chef de projet, de 2 conducteurs de travaux sont prévus pour mener à bien cette mission.

Sondages profonds

La mission courant mai 2011. Les travaux s’effectueront en centre ville avec des contraintes particulières d’accès dues notamment au stationnement des ateliers de sondages. Ces sondages seront particulièrement profonds (70 m). L’un des tracés s’effectuera, en grande partie, en tunnel.
Au-delà des essais mécaniques habituels, des mesures géophysiques et des diagraphies sismiques seront effectuées dans les sondages pour déterminer le comportement dynamique des sols. Enfin, des essais d’eau seront également menés pour appréhender les caractéristiques de la nappe.
Une synthèse géologique et géotechnique intégrant les milliers de données collectées sera réalisée par les ingénieurs de GINGER de façon à établir un modèle cohérent du sol et de la nappe permettant d’optimiser le dimensionnement du projet.
 

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur