En direct

Ginger CEBTP assurera le contrôle extérieur de la LGV Est

le 12/07/2011  |  transportBas-Rhin

La Direction Infrastructures a été choisie pour effectuer le contrôle extérieur de la 2ème phase de la construction de la ligne LGV Est Européenne. Il s’agit du tronçon final de Saverne à Strasbourg, soit 35 km de tracé. Gingert CEBTP assurera l’assistance technique laboratoire du maître d’ouvrage Réseau Férré de France (RFF).

 Après une période préparatoire en 2010, les travaux de la 2e phase de construction de la LGV Est ont véritablement démarré en mars 2011 et les entreprises s’installent progressivement.
Aux cotés du maître d’œuvre, les ingénieurs et techniciens de la Direction Infrastructures conduisent les contrôles de l’ensemble des travaux :

- Les ouvrages d’art, 1 tunnel, 10 viaducs mixtes à ossature métalliques, 16 ponts rails et 14 ponts routes de type dalle béton armé ou pont radier, font notamment l’objet de contrôle de fondations, contrôle des bétons, contrôle de charpente métallique (fabrication, assemblage, anticorrosion), contrôle d’étanchéité.

- Les terrassements, 5.2 millions de m3 de terres extraites en déblais, 2.7 millions mises en remblai, 9.5 km de voies de rétablissement, sont soumis à des contrôles : géotechniques, fabrication et mise en œuvre des matériaux de corps de remblai, couche de forme, des chaussées, contrôle de minage, de consolidation des sols, géophysiques pour contrôle du traitement des anomalies karstiques, contrôle de stabilité des pentes et fronts rocheux.

Au delà des tâches habituelles allouées à un laboratoire d’essais, Ginger Cebtp a mis en place une équipe dédiée et très expérimentée en contrôle extérieur composée de techniciens supérieurs, ingénieurs et experts du réseau. Leurs rôles est de veiller à la mise en place et au respect simultané de l’ensemble des pièces écrites : CCTP de travaux, plans qualité des entreprises, règles techniques ; celles-ci, dans le contexte d’un chantier ferroviaire, génèrent une problématique particulière : RFF et la SNCF possèdent leur propre référentiel technique dont les prescriptions spécifiques doivent être prises en compte dans l’analyse des documents fournis pour avis et tout au long du suivi de mise en œuvre

« Ginger Cebtp a élaboré son propre plan de contrôle, le Plan de Management de Projet (PMP), qui servira de cadre de référence durant les 36 mois que durera la mission sur le tronçon H de la LGV »n, a expliqué Jean-Luc Schonebelen, Directeur Général du Groupe Ginger

Commentaires

Ginger CEBTP assurera le contrôle extérieur de la LGV Est

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur