En direct

GILLES BERNARD, Chef de projet environnement à EDF

GUILLAUME DELACROIX |  le 08/09/2000  |  InternationalSportEuropeGirondeCôtes d'Armor

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Sport
Europe
Gironde
Côtes d'Armor
Pas-de-Calais
Paris
Haute-Savoie
Valider

Un grand sportif ingénieur à Sydney

Le 15 septembre prochain, Gilles Bernard pourra être fier : c'est un peu grâce à lui que les Jeux olympiques de Sydney accueilleront des épreuves de canoë-kayak, sur le site de Penrith. En effet, en tant que chef de projet au service environnement d'EDF, il a réussi à vendre le concept français de stade d'eaux vives à des Australiens assez réticents (voir « Le Moniteur » no 5034 du 19 mai 2000, p. 60).

Ancien champion du monde de canoë par équipe (en 1981 au Pays de Galles), Gilles Bernard est entré dans l'entreprise publique en 1983, avec l'idée de participer à un grand chantier à l'international. Il avait en poche un DUT de génie civil. Finalement affecté aux reconnaissances géotechniques sur les barrages dans les Alpes - « il fallait tenir trois mois d'affilée à plus de 2 300 m d'altitude » - ce sportif de haut niveau a continué la compétition, tout en mûrissant une vieille idée : la rivière mobile.

« Le principe consiste à bâtir un parcours artificiel à l'aide de rochers cubiques et de cylindres, à l'image d'un Lego, pour créer les mouvements d'eau recherchés par la discipline. EDF m'a alloué un budget de développement, qui s'est concrétisé en 1992 par la construction d'une rivière à marée motrice à Langon, dans les Côtes-d'Armor, avec le soutien du maire adjoint, qui présidait alors la Fédération française de canoë-kayak. »

Le concept a essaimé à Arras et, tout récemment, à Cergy-Pontoise. Sydney est donc une forme de consécration et, surtout, de vitrine pour la candidature de Paris aux JO de 2008 : Gilles Bernard rêve maintenant d'un stade d'eaux vives à Vaires-sur-Marne. Et, pour garder la forme, il continue de pratiquer à Annecy, où il est adjoint au maire en charge... des sports, bien sûr !

PHOTO :

Gilles Bernard a réussi à vendre le concept français de stade d'eaux vives à des Australiens.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur