En direct

Giacomini mise sur le chauffage à hydrogène
Giacomini poursuit son développement sur la chaudière à hydrogène avec la formation, dès juin, des installateurs italiens. - © © Giacomini

Giacomini mise sur le chauffage à hydrogène

François Ploye |  le 18/05/2010  |  TechniqueInnovationFrance entière

Depuis dix ans, le spécialiste italien de la robinetterie, des valves et des planchers et plafonds rayonnants, développe avec constance une filière de chauffage zéro émission, par hydrogène. Si le marché des chaudières à hydrogène a démarré en Italie, en France, il n'est pas attendu avant 2012.

Le développement d'une nouvelle technologie de chaudière à hydrogène par Giacomini franchit une nouvelle étape en juin avec la formation des installateurs italiens. « Nous tenons à garder le contrôle des installations car il faut veiller aux systèmes de sécurité et à la programmation de l'ensemble », assure Servilio Gioria, directeur de la R&D du fabricant, « par exemple la qualité des raccords et leur absence de porosité permettent d'éviter les fuites, l'éloignement des circuits d'hydrogène et d'oxygène prévient les explosions... » Le démarrage progressif de la distribution en 2010 est l'aboutissement de dix années d'investissement R&D, un effort difficile à chiffrer, mais que Servilio Gioria évalue à cinq millions d'euros. « Notre vision stratégique est d'industrialiser une filière de chauffage sans émission de gaz à effet de serre et à haute valeur ajoutée, qui nous permettra de conserver les emplois en Europe, dans un environnement très concurrentiel », complète le directeur général Corrado Giacomini.
Le coeur du dispositif est un tube à combustion d'une puissance unitaire de 5,8 kW produisant de la chaleur (et un peu d'eau distillée) en combinant l'hydrogène avec l'oxygène de l'air. Les systèmes actuellement commercialisés par Giacomini intègrent 1, 2, 3 ou 6 tubes, soit une puissance maximum de 35 kW, mais ils n'ont pas de limites en pratique. La majeure partie des calories produites lors de la réaction sert à chauffer l'eau entre 35°C et 45°C pour les circuits de chauffage. La réaction n'émet pas de CO2 et à condition de demeurer en dessous de 600°C, elle n'émet pas de NOx. En pratique la réaction est maintenue vers 320°C en dessous de 350°C.

Stockage de l'hydrogène par absorption sur un métal poreux

Autre avancée technologique, l'industriel a mis au point un démarrage de la réaction à température ambiante grâce à un catalyseur spécial. L'absence de flamme réduit les risques d'explosion. Dès que le mélange atteint 180°C, un catalyseur classique au palladium prend le relais. Enfin, la chaudière est généralement complétée par une pile à combustible de 1 kW, ce qui laisse le choix de produire de l'électricité ou du chauffage suivant les besoins, en fonction de la température extérieure.
Habituellement, comme c'est le cas en automobile, le stockage de l'hydrogène s'effectue par compression à plus de 200 bars, une technique maîtrisée et bon marché. Giacomini a développé une alternative moins dangereuse et moins gourmande en énergie, le stockage par absorption sur un métal poreux, l'hydrure de Nickel. Le réservoir est un tube d'acier de 15 cm de diamètre sous 5 bars, qui stocke par absorption de manière réversible environ 3 m3 d'hydrogène, soit un rapport en volume de 1 à 1 000. Cependant l'industriel continue à investir pour rendre opérationnel le stockage à l'hydrure de magnésium, moins couteux et plus performant.

50 000 € pour d'une chaudière de base à 6 kW avec son stockage

Actuellement l'Italie compte quatre installations complètes de chauffage à hydrogène Giacomini d'une puissance de 35 kW. Plusieurs fonctionnent sans problème depuis de nombreuses années, le point faible se trouvant du côté de la durée de vie des piles à combustible.
Le coût d'une chaudière de base à 6 kW avec son stockage mais sans la production d'hydrogène est évalué à 50 000 euros sans l'installation.
Plusieurs nouveaux projets sont en phase de montage dont un à Rome, pour 42 logements. En France, le démarrage du marché n'est pas attendu avant 2012.

Commentaires

Giacomini mise sur le chauffage à hydrogène

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Traité de contentieux de la commande publique

Traité de contentieux de la commande publique

Livre

Prix : 87.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur