Entreprises de BTP

GFC Construction remporte le contrat pour la réalisation de l’Institut de cancérologie de Nîmes

Mots clés : Entreprise du BTP - Établissements de soins

La filiale de Bouygues Construction opérant dans le quart sud-est de la France, s’est vu attribuer par le Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes le contrat pour la réalisation de l’Institut de cancérologie à Nîmes. Ce contrat, d’un montant total de près de 36 millions d’euros (dont 33 millions pour GFC), comprend la conception et la construction d’un nouveau bâtiment de cancérologie de 158 lits.

Conçu par le cabinet d’architecture Michel Beauvais & Associés, le bâtiment d’une surface de 16 000 m² permettra de regrouper des établissements de santé publics et privés : le CHU de Nîmes, le Centre médical Radiothérapie Oncologie Hématologie (ONCORADIO), la clinique Kenval et l’association de radiologues
Nemoscan. Ce nouvel institut de cancérologie proposera aux patients toutes les étapes du dépistage, du
diagnostic, du traitement et des soins supports.

Le projet a été conçu en partenariat avec les bureaux d’études Exeliance (CVCD, plomberie, fluides médicaux), Technip TPS (courants forts, courants faibles, coordonateur système de sécurité incendie et VRD) et Profils Consultants (radioprotection, biomédical).

Répartis sur 7 niveaux, ce nouvel ensemble comportera des plateaux techniques et des plateaux d’hospitalisation. Il intègrera notamment :

– Une unité de radiothérapie comprenant 5 bunkers et 2 scanners dosimétriques
– Une unité de médecine nucléaire
– Une unité d’imagerie
– Des unités de consultations d’oncologie et de radiothérapie et d’hospitalisation de jour
– Deux unités d’hospitalisation complète d’oncologie et d’onco-hématologie
– Une unité de surveillance continue
– Une unité d’hébergement de courte durée
– Tous les locaux techniques, logistiques et personnels associés et des places de parking

Pour le CHU de Nîmes, ce projet s’inscrit dans la continuité des opérations d’évolution de l’actuel site de Carémeau. Les deux bâtiments seront reliés par une galerie de liaison de 125 m.

 

Intégration

 

Une grande attention a été portée dès la phase de conception à l’intégration du projet dans son environnement, illustrant l’ambition de GFC Construction en matière de construction durable.

Les choix architecturaux ont été réalisés de telle sorte qu’ils respectent au mieux la typologie du terrain, notamment par la réutilisation des pierres du site pour traiter les pieds de façade et les aménagements
extérieurs.

Les zones techniques « lourdes » (bunkers) seront insérées dans la colline de Carémeau, profitant ainsi de la déclivité du terrain pour limiter leur impact sur la conception de l’ouvrage.

GFC Construction a également pris des engagements forts pour favoriser le tissu économique régional, en soustraitant une partie des travaux à des entreprises locales.

Les travaux, qui démarrent ces jours-ci, dureront un peu moins de 2 ans (22,5 mois) pour une livraison en
octobre 2014. Ils mobiliseront 120 personnes en période de pointe.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X