En direct

Gestion locative : Boulogne-sur-mer : un exemple de démolition-reconstruction de maisons individuelles

FRANCOISE VAYSSE, NATHALIE BOUGEARD, JEAN-FRANCOIS CALTOT, ANNICK LOREAL, LAURENT MIGUET, NICOLE SALEZ. |  le 13/06/1997  |  Pas-de-Calais

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Pas-de-Calais
Valider

Sommaire du dossier

  1. Les usagers - Les jeunes: la nouvelle cible des HLM
  2. Les usagers - Les personnes agées: le nouveau concept de résidences en HLM
  3. Les usagers - Les démunis: quelle politique de logement ?
  4. Les nouveaux métiers - HLM: des emplois stratégiques
  5. Les zones tendues - Metz: l'Opac joue la technopole
  6. Les zones tendues - Pessac: à la recherche d'une cohérence
  7. Les zones tendues - Rodez: stratégie locale de développement
  8. Les zones tendues - Bourgoin-Jallieu: muscler le centre-ville
  9. Des missions de plus en plus diversifiées - L'accueil des populations spécifiques
  10. Des missions de plus en plus diversifiées - Les organismes d'HLM, acteurs urbains
  11. Des missions de plus en plus diversifiées - La réhabilitation: mission importante pour les organismes d'HLM
  12. Des missions de plus en plus diversifiées - La démarche qualité des organismes d'HLM
  13. Des missions de plus en plus diversifiées - L'activité immobilière des organismes d'HLM
  14. Offrir une gamme complète de services - Domotique: les locataires de l'Office de Pau sont satisfaits
  15. Offrir une gamme complète de services - Gestion de proximité: les ouvriers occupent les quartiers
  16. A la découverte du monde HLM - La marche forcée vers les services: garantir les prestations de base
  17. Offrir une gamme complète de services - Animation: un soutien aux projets des locataires
  18. Offrir une gamme complète de services - Insertion: de nouveaux gisements d'emplois
  19. Offrir une gamme complète de services - Suivi social: l'Opac de l'Ain recrute une conseillère
  20. Offrir une gamme complète de services - A la découverte du monde HLM
  21. A la découverte du monde HLM - 5 grandes familles
  22. Mission sociale des HLM - Les points de vue de Roger Quilliot,Yves Baise, Jacques Badet et Jacques Berké
  23. Mission sociale des HLM: les expériences - Insertion par l'économique
  24. Mission sociale des HLM - La grande peur du recentrage
  25. Mission sociale des HLM - Les chiffres du mouvement HLM: lente paralysie de l'accès au parc
  26. Mission sociale des HLM : les expériences - Logement des démunis
  27. Mission sociale des HLM: les expériences - Un bilan social voit le jour en Paca
  28. Mission sociale des HLM: les expériences - Gestion de l'habitat
  29. Quel ancrage social ?
  30. Le réancrage social des HLM
  31. Gestion locative : Boulogne-sur-mer : un exemple de démolition-reconstruction de maisons individuelles
  32. Gestion locative : La montée de la tension
  33. Gestion locative : La « réunion du mardi », baromètre social de la « Plaine du Lys »
  34. Patrimoine : Des logements neufs pour les démunis à Paris
  35. Attributions du label Qualitel HPE 3 étoiles
  36. Qualitel dans l'expectative
  37. Patrimoine : Le prix du PLA a progressé plus vite que l'inflation en région parisienne
  38. Patrimoine : La réhabilitation vulnérable
  39. Patrimoine : «L'état du patrimoine, premier facteur de préservation du lien social»
  40. Revirement sur la démolition
  41. Finances Comment faire face au coût du logement social ?
  42. Finances : Le très social est-il déficitaire ?
  43. Gestion locative Face à des occupants plus pauvres, la pratique évolue
  44. Patrimoine : La construction au ralenti
  45. SOMMAIRE DOSSIER HLM
  46. La dure loi de la demande
  47. Entretien LOUIS BESSON : « Différencier l'offre pour pouvoir proposer un logement à tous »
  48. Le congrès HLM de Marseille
  49. Un parc social mieux adapté aux ressources des plus modestes
  50. Vandoeuvre Réhabilitation par tranches d'une cité
  51. Nantes Restructuration d'un pavillon vétuste
  52. Marseille Fondations sur micropieux, parkings en rez-de-chaussée
  53. Où créer des logements sociaux ?
  54. Des solutions techniques pour baisser les charges
  55. Qualité d'usage : comment optimiser les plans
  56. TVA sur la réhabilitation du locatif social
  57. Orly Construire à moins 25 % : pari gagné
  58. Renouvellement urbain Les organismes d' HLM condamnés à réussir
  59. Entretien DANIEL LEBEGUE « Nous sommes prêts à passer à la vitesse supérieure »
  60. Un « Monsieur ville » chez 3F
  61. DANIEL GRANDE, directeur du GIE Villes et Quartiers
  62. Patrimoine Une échelle de risques chez Efidis
  63. Refaire la ville : six exemples Malakoff Cité du Million : une démolition-reconstruction à taille humaine
  64. Refaire la ville : six exemples Marseille Trois bailleurs remodèlent la cité du « Plan d'Aou »
  65. Refaire la ville : six exemples Sartrouville La redécouverte des Indes
  66. Refaire la ville : six exemples Eure Gestion dynamique du patrimoine : l'Opac colle au marché
  67. Refaire la ville : six exemples Bordeaux Une restructuration en douceur pour les « Hauts de Garonne »
  68. Refaire la ville : six exemples Meaux Un double pari : assainir les finances et sauver le patrimoine
  69. HLM Des solutions pour diminuer les charges
  70. EAU Une expérimentation sur les consommations
  71. CHAUFFAGE Isolation renforcée pour diminuer les coûts
  72. CHAUFFAGE Une photographie des charges des locataires
  73. COGENERATION Production de chaleur et d'électricité combinée
  74. Effectuer un audit de chaufferie
  75. L'apres-démolition
  76. Entretien avec Paul-Louis Marty, délégué général de l'Union sociale pour l'habitat
  77. Les architectes créent de nouveaux liens entre ville et habitat
  78. Logement social 800 000 « passoires thermiques » à rénover
  79. Mobilisation des régions Des financements indispensables pour boucler les réhabilitations thermiques
  80. Mobilisation des organismes La baisse des charges des locataires justifie les efforts
  81. Alsace CUS Habitat recherche l'efficience économique
  82. Savoie Albertville, pionnier de l'éco-prêt
  83. Philippe Tilloux, directeur de Périgueux habitat « Il ne faut pas se contenter de raisonner en réduction des charges »
  84. Picardie Oise-Habitat démarre sans aide la modernisation de trois immeubles
  85. Aquitaine La performance énergétique, axe stratégique d'Agen Habitat
  86. Bretagne Isolation par l'extérieur pour Aiguillon Construction
  87. Bretagne Des panneaux photovoltaïques comme brise-soleil chez Habitat 35

C'est à Noël prochain que les occupants de la cité Abbé-Pierre de Boulogne-sur-Mer pourront entrer dans leurs nouveaux logements construits sur le site même par Habitat Littoral, l'office public d'de la ville. Cette opération a nécessité le concours de multiples partenaires.

Construite en 1954 par l'Association des maisons boulonnaises Abbé-Pierre, la cité comprenait 24 maisons insalubres et sans confort, occupées par des ménages en difficulté. Lors de la conception du PLH (programme local de l'habitat) en 1994, ce point noir avait été souligné. L'AIVS (agence immobilière à vocation sociale) du conseil général et la DDE ont alors confié à Habitat Littoral une étude. Celle-ci a identifié les principales contraintes du dossier : tout d'abord, l'état des maisons excluait de réhabiliter ; la seule solution était de reconstruire. Par ailleurs, les occupants refusaient un relogement en HLM. Enfin, l'Association Abbé-Pierre, propriétaire des maisons, exigeait que le relogement des occupants ne se traduise pas par une hausse du coût des locations (250 à 300 F/mois).

Le conseil d'administration d'Habitat Littoral s'est donc engagé auprès de maître Terrier, président de l'Association boulonnaise, à respecter ces attentes. Et une ingénierie financière, sociale et technique complexe a permis de lancer l'opération de réhabilitation. Celle-ci s'est chiffrée à 10 millions de francs, couverts par une subvention de l'Etat de 1,4 million, des PLATS (prêts locatifs aidés très sociaux) de la Caisse des dépôts pour 4,9 millions, un prêt du fonds national pour les familles en difficulté de 3,2 millions, des subventions de la ville pour les VRD (voiries et réseaux divers), une maîtrise d'oeuvre urbaine et sociale (105 000 F)... et une ponction de 800 000 F sur les fonds propres d'Habitat Littoral.

L'office a fait appel, pour la maîtrise d'oeuvre, au cabinet d'architecture Grain, spécialisé dans les réalisations à caractère social, qui a missionné sur ce dossier un architecte et une sociologue. Un comité de pilotage a été constitué avec des représentants de la DDE et de la DDASS, du cabinet Grain, d'Habitat Littoral, de l'AIVS, de la Fondation Emmaüs, de l'Association Abbé-Pierre, de la Caisse des dépôts, de l'association Home Beaurepaire, retenue par les structures sociales du conseil général, et de la Macep (Maison d'accueil enfants parents). Cette structure a joué un rôle clé en préparant les familles occupantes à l'opération, et surtout en participant à leur hébergement durant les travaux.

Habitat Littoral ayant acquis les maisons pour un franc symbolique a engagé les travaux en mars . Auparavant, l'office avait acquis dans Boulogne des logements qui ont été réhabilités (grâce à des PLATS) et proposés aux familles pour leur hébergement temporaire. C'est la Macep qui paie à Habitat Littoral les loyers de ces logements et reçoit de la caisse d'allocations familiales l'allocation de logement temporaire à laquelle ont droit les familles et les loyers payés par celles-ci. Les déménagements ont été effectués par Emmaüs.

Les loyers des logements rénovés varient de 915 F à 1 600 F mensuels, mais, grâce à l'APL, le niveau d'effort des familles restera sensiblement identique à ce qu'il était auparavant.

Sur le site, trente logements (dix T4, dix T3, dix T2), dont six logements d'urgence qui seront loués par la Macep, sont en cours de construction. Pour tenir dans l'épure, le cabinet Grain a travaillé les volumes, sachant que les surfaces respectent les normes HLM non majorées. La construction est en matériaux classiques : parpaings, murs en crépi, toiture bacs acier. C'est l'entreprise NCN qui réalise le gros oeuvre.

Michel Grégoire, le directeur d'Habitat Littoral, se félicite de l'aboutissement prochain de cette opération, tout en regrettant que les évolutions constantes des règles du jeu financières aient contraint l'office à « boucher les trous » en puisant dans ses fonds propres.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil