En direct

Gerland Routes/TP Une panoplie complète

le 28/02/1997  |  ImmobilierÉvénementEntreprises

Depuis plusieurs années, Gerland Routes à Villeurbanne (Rhône) conduit une réflexion sur l'organisation du travail, le temps de travail et sa modulation après avoir constaté un renforcement anarchique de la saisonnalité de la profession, qu'aggrave encore le contexte économique.

«Dans un premier temps, nous avons utilisé quasi systématiquement la préretraite progressive (PRP) avec embauches compensatrices », note Jean Cerutti, P-DG de Gerland Routes. Cent cinquante PRP, toutes catégories de personnels confondues, exploitation comprise.

PRP sans embauches compensatrices, compte épargne temps, fonds national de l'emploi, loi de Robien, toute la panoplie est mise en oeuvre, matérialisée depuis trois mois par la signature d'une rafale d'accords qui intéressent le siège et les filiales. « La réduction du temps de travail est quasi jumelée avec l'annualisation du temps de travail », constate Guy Lacroix, secrétaire général, directeur des ressources humaines de Gerland Routes.

Suivant les exigences du terrain, on recense un accord de Robien défensif, approuvé fin 1996, complété par un accord sur l'annualisation du temps de travail avec un compte épargne-temps au siège chez Gerland Routes, des discussions sur « l'organisation du temps de travail à l'année » chez Gerland Lyon, une annualisation signée et un accord de Robien en discussion chez Gerland Loire Auvergne, des discussions sur l'annualisation chez Gerland Savoie Léman, une observation prudente des autres avant de discuter chez Gerland Isardrôme.

« Les différences d'un métier à l'autre, les différences géographiques, l'histoire des relations sociales, les nécessités du terrain expliquent la variété des systèmes mis en place, avec parfois des modalités d'application encore différentes, remarque Jean Cerutti. Pour ce qui est de la loi de Robien, Gerland défriche dans de nombreuses régions. »

La loi de Robien a permis de préserver 80 emplois, « avec une protection pratiquement élargie pendant trois ans à l'ensemble du personnel. Ce qu'on a fait n'est qu'une partie du chemin. Nous continuons d'apprendre », observe Jean Cerutti, qui se dit convaincu qu'après la variation du temps de travail, toute la profession devra discuter de l'organisation du temps de travail.

PHOTO :

Guy Lacroix et Jean Cerutti

Commentaires

Gerland Routes/TP Une panoplie complète

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur