En direct

Georges Fessy, quatre siècles d’architecture photographiés
Musée des Beaux-Arts à Lille (Nord), par J.-M. Ibos et M. Vitart, 1997, cliché de 1997 - © © Georges Fessy

Georges Fessy, quatre siècles d’architecture photographiés

GABRIEL EHRET |  le 28/04/2014  |  RhôneArchitectureFrance entièreProfession

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Rhône
Architecture
France entière
Profession
Valider

Les bâtiments de grands maîtres passés et présents, le regard d’un grand de la photographie d’architecture, des tirages grand format : l’exposition présentée jusqu’au 1er juin au Centre de culture urbaine de Lyon est un régal.

Comptant parmi les plus célèbres photographes d’architecture, Georges Fessy voit souvent présenté le travail qu’il a pu consacrer à tel édifice ou tel maître d’œuvre. Mais rares sont les expositions vagabondant à travers son parcours de trois décennies, consacré à des créations actuelles comme à des pans entiers du patrimoine construit de France. C’est dire l’intérêt de la manifestation se tenant au Centre de culture urbaine de Lyon, Archipel (*). Elle est née d’un retour et d’une rencontre. Retour du photographe voici quelques années dans la ville où il a grandi. Rencontre alors avec Valérie Disdier, âme d’Archipel, qui lui commanda des clichés pour l’ouvrage « Lyon, cité radieuse », tout l’apport de l’architecture lyonnaise au Mouvement moderne.

Soufflerie de l’Onera à Meudon (Hauts-de-Seine), par A. Lapresle et G. Le Marec, 1934, cliché de 2000
Soufflerie de l’Onera à Meudon (Hauts-de-Seine), par A. Lapresle et G. Le Marec, 1934, cliché de 2000 - © © Georges Fessy

Depuis le château d’Ancy-le-Franc élevé par Sebastiano Serlio (1541) jusqu’aux séries de commandes pour Jean Nouvel ou Dominique Perrault, seul le XIXe siècle ne se trouve pas représenté dans l’exposition. D’Ancy-le-Franc, on découvre un détail de façade capté à l’instant où le soleil inscrit parmi les ombres portées un rai de lumière qui perturbe la modénature. Autre effet inattendu de l’éclairage naturel, cette fois par sa propagation à l’intérieur d’un bâtiment : la teinte verdâtre imprégnant le dôme des Invalides à une heure donnée. Fessy n’est pas homme à ne montrer l’architecture que sous un jour idéal.

A l’inverse, les vues extérieures juxtaposées de la bibliothèque François-Mitterrand magnifient la virtuosité des transparences et des reflets voulus par le concepteur. Il y a en définitive un point fédérateur entre tous ces clichés : un cadrage souverain, souvent frontal, qui en fait des architectures dans l’architecture.

Grande Arche de La Défense à Puteaux (Hauts-de-Seine), par J. O. von Spreckelsen, 1989, cliché de 1989
Grande Arche de La Défense à Puteaux (Hauts-de-Seine), par J. O. von Spreckelsen, 1989, cliché de 1989 - © © Georges Fessy

(*) Archipel, 21 place des Terreaux à Lyon, www.archipel-cdcu.fr

Commentaires

Georges Fessy, quatre siècles d’architecture photographiés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur