En direct

Géoportail : la France vue du ciel
La version professionnelle du Géoportail est annoncée pour début 2007 - ©

Géoportail : la France vue du ciel

Defawe Philippe |  le 23/06/2006  |  ArchitectureRéalisationsAménagement

L'institut géographique national (IGN) vient de mettre en ligne le "Géoportail des territoires et des citoyens", un outil d'une grande utilité pour les professionnels du BTP et les collectivités territoriales.

Lancé officiellement par les ministres Dominique Perben, Jean-François Copé et Nelly Olin, vendredi 23 juin, après une présentation matinale au président Jacques Chirac, le site connaît déjà un succès populaire similaire à son concurrent international "Google Earth". Il permet aux Internautes de survoler tous les territoires de la France métropolitaine, de la Corse et des DOM-TOM avec une résolution de 50 centimètres par pixel. Ce "référentiel à grande échelle" constitué à partir d'une base de données de 400 000 clichés aériens actualisés tous les cinq ans est aussi un outil d'une grande utilité pour les professionnels du BTP. Les acteurs du secteur peuvent exploiter les informations géolocalisées pour réaliser des études de faisabilité d'un projet par exemple en vérifiant d'un clic le plan local d'urbanisme, la nature géologique des sols ou encore la situation du projet au regard d'un plan de prévention des risques naturels. Les urbanistes et les architectes peuvent effectuer des insertions environnementales 2D-3D de leurs projets conçus sur un logiciel de CAO. En superposant sur une photographie la carte d'état major, ils pourront également étudier l'implantation du chantier : accessibilité du site, les infrastructures routières ou ferroviaires existants ou bien encore les lieux de vie situés à proximité...
Disponible en 3D en octobre, le portail s'enrichira d'ici la fin de l'année d'un second site de services. L'IGN y rendra accessible, moyennant finances, l'ensemble de ses fonds de cartes. L'institut récupérera aussi d'autres données spécialisées auprès d'organismes publics et privés effectuant des relevés de terrain et de réseaux dans le cadre de leurs activités : bureau de recherches géologiques et minières (Brgm), direction générale des impôts (Dgi), EDF-GDF, RTE, SNCF, compagnies des eaux mais aussi les villes et les communautés de communes. Le tout permettra à l'institut de proposer des systèmes d'informations géographiques (SIG) clefs en mains aux petites collectivités.

Xavier Fodor

Plus d'infos sur le Géoportail sur le blog du Club informatique et construction

Commentaires

Géoportail : la France vue du ciel

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur