Industrie/Négoce

Gedimat fait son entrée sur les certificats d’économie d’énergie

Mots clés : Communication - marketing - Distribution - Politique énergétique - Produits et matériaux - Second oeuvre

Le groupement de négoces généralistes pose trois nouvelles briques dans son dispositif dédié à l’éco-construction : CEE, guide et concept marketing ont été dévoilés à l’occasion de son salon d’enseigne qui a fermé ses portes jeudi 23 février.

Le groupement de négociants (455 points de vente, 1,74 Md€ de CA) a profité de l’édition 2012 de son salon annuel (voir encadré) pour annoncer le lancement d’un dispositif sur les certificats d’économie d’énergie (C2E). « Nous ne pouvions pas éviter la question : la rénovation représente un marché important à moyen terme. Nous avons retenu quatre grandes familles de travaux éligibles aux CEE, sur les marchés de l’isolation et la menuiserie », précise le président du directoire de la société-mère Gedex, Yves Martin-Delahaye.

Le groupement s’est associé à la société CertEco (structure collective) qui s’occupe de la gestion des dossiers, de leur validation et du versement de la prime relative aux C2E, pour les adhérents Gedimat et Gedibois.
Pour relayer cette démarche auprès des artisans, un site internet fournira prochainement  les informations nécessaires à la constitution du dossier et proposera un simulateur pour calculer le montant de la prime C2E.  Celle-ci sera reversée pour deux tiers au client final, et pour un tiers à l’artisan.

 

L’offre éco-construction se met en scène

 

Cette nouvelle initiative fait partie intégrante  d’un engagement plus large du groupement pour accompagner le marché de la performance énergétique. Gedex vient ainsi d’éditer pour ses adhérents un « guide de la performance énergétique ». Un mémento pour retrouver les textes réglementaires sur la RT 2012, la fiscalité, la formation, et une synthèse des outils du groupement. Autre action, un encouragement appuyé auprès des négoces à organiser sur le point de vente un « Espace performance énergétique »,  clairement différencié et animé par des modules de présentation, des maquettes et de nouvelles bornes interactives.
Un animateur spécialisé viendra en soutien des adhérents sur le terrain, en attendant que des négoces eux-mêmes jouent à leur tour le rôle de référent régional.

 

L’E-commerce dans quelques semaines

 

Annoncé à Batimat en novembre 2011, le lancement du nouveau site internet Gedimat est désormais imminent. La première phase commencera d’ici quelques semaines, avec l’ouverture du nouveau site national : « L’objectif est de devenir la référence sur Internet en matière d’information produits » promet Yves Martin-Delahaye.

La seconde phase débutera à la même période et concernera la version marchande du site Internet. Six négociants pilotes testeront ce dispositif pendant plusieurs semaines, d’abord en restreignant l’accès à quelques clients, puis en l’ouvrant aux autres.

Enfin la dernière phase, toujours au deuxième trimestre 2012, verra l’arrivée en point de vente d’une signalétique à l’offre e-commerce, avec l’installation d’un corner de retrait des commandes.
Yves Martin-Delahaye se veut rassurant : « L’e-commerce ne se place pas en concurrence des points de vente, mais leur offre un canal complémentaire à la vente en magasin : le point d’entrée sur le site marchand se fera à partir du point de vente local qui affichera sa disponibilité et les prix personnalisés de sa clientèle en compte. »
Le site marchand s’engage à mettre à disposition le jour même 1500 à 2000 références « incontournables » pris dans le 20/80 de l’agence, et le reste des 18 000 références sous 8 jours. Pour expliquer et encourager l’utilisation de ce nouveau canal de vente, Gedex s’appuiera sur des adhérents-référents dans chaque région, nommé « responsable e-commerce ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X