En direct

Gazole non routier : les travaux publics toujours mobilisés
La suppression du tarif réduit de TICPE sur le gazole non routier pourrait coûter 500 millions d'euros au secteur des travaux publics, et même jusqu'à près de 700 millions en prenant en compte les impacts indirects. - © www.eoehler.com 0034-649612588

Gazole non routier : les travaux publics toujours mobilisés

Jessica Ibelaïdene |  le 16/11/2018  |  FNTPPLF2019Taxe gazole BTP

En région, les manifestations des entreprises de travaux publics pour protester contre la suppression du taux réduit de taxe sur le gazole non routier continuent pour « maintenir la pression ». Pendant ce temps, à Paris, la fédération nationale tente de trouver une solution avec le gouvernement pour que la mesure soit moins douloureuse.

« Ne brisons pas la reprise par un choc fiscal. » C’est avec ces mots que la délégation gardoise de la Fédération régionale des travaux publics (FRTP) d’Occitanie appelait ses entrepreneurs et ses salariés à manifester, le 15 novembre 2018. Au matin ce jour-là, une soixantaine de personnes s’étaient ainsi réunies devant la préfecture, à Nîmes, pour protester contre la suppression du taux réduit de TICPE sur le gazole non routier (GNR) à partir du 1er janvier 2019.

Cette mesure est apparue dans le projet de loi de finances (PLF) pour 2019, sans que les conséquences sur les entreprises concernées ne soit imaginées, s’indignent de nombreux acteurs des TP. « La méthode est scandaleuse, continue d’ailleurs à dire Bruno Cavagné, président de la FNTP. Alors que la suppression doit rapporter environ un milliard d’euros à l’Etat, elle nous impacte à hauteur de 500 millions d’euros directement. Les entreprises ne seront pas capables d’absorber cette mesure. »

Terrassiers, routiers, PME en première ligne

Principales victimes dans le secteur : les terrassiers, les routiers et les PME. D’où la mobilisation en région. Le 5 novembre, la FRTP de Champagne-Ardenne avait organisé trois opérations escargots et deux barrages filtrants dans quatre départements. « Nos 250 entreprises devraient voir leurs [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Gazole non routier : les travaux publics toujours mobilisés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Modèles commentés de CCAP

Modèles commentés de CCAP

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Le guide des procédures des marchés publics

Le guide des procédures des marchés publics

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur