En direct

Gaumont fait son cinéma

Marie-Douce Albert |  le 19/09/2014  |  ProfessionCollectivités localesArchitectureCultureTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Collectivités locales
Architecture
Culture
Technique
Chantiers
Bâtiment
ERP
Valider
PARIS -

Les salles de Convention, des Gobelins et d’Alésia ont baissé le rideau pour jouir d’une transformation radicale. Chaque établissement portera la griffe d’un architecte différent.

Aux Gobelins (XIIIe), à Alésia (XIVe) et Convention (XVe), les cinémas Gaumont ne vivront pas « le destin d’un cinéma de quartier » qui, comme dans la chanson d’Eddy Mitchell, finirait « en garage, en building, supermarché ». Au contraire, ces établissements ont baissé le rideau ces derniers mois ou semaines, le temps d’une cure de jouvence. La société des cinémas Pathé-Gaumont entend remettre ces salles désuètes aux normes de confort actuelles. Il s’agit aussi de renouveler l’image des cinémas parisiens. Plus question d’un aménagement uniforme pour toutes les salles arborant le logo à la marguerite : la volonté est de doter chaque adresse d’un caractère original. Les chantiers, aménagements intérieurs compris, ont donc été confiés à des architectes différents pour qu’ils apportent leur patte à ces projets qui seront livrés entre 2015 et 2016.

« L’idée est de rendre sa noblesse au cinéma en ville », estime Manuelle Gautrand dont l’agence a en charge la restructuration du Gaumont Alésia, avec les sociétés TESS (ingénierie façades), ON (concepteur lumières) ou encore Khephren (structure). L’architecte a repensé l’accueil, rendant le hall traversant entre l’avenue du Général-Leclerc et la rue d’Alésia. Surtout, l’espace sera plus généreux avec la création d’un atrium toute hauteur. En mettant à profit la sous-face des salles en gradins, Manuelle Gautrand aménagera « de petits amphithéâtres, des salles avant la salle, dans lesquelles on pourra projeter des courts-métrages ». Pour se démarquer d’une époque où les cinémas étaient saturés de couleur, elle mise sur une sobre monochromie. « La couleur ne viendra que de l’image en mouvement », et ce, jusque sur la façade côté avenue du Général-Leclerc, constituée de 12 rubans verticaux. Vitrés et plissés, ceux-ci supporteront des barrettes de LED, qui formeront une grande résille animée au rendu plus subtil qu’un simple grand écran.

Lanterne magique

Créer un « événement » est aussi un des éléments porteurs du projet de Jean-Pierre Buffi, dont l’agence d’architecture Intens-Cité, fondée avec AIA Associés, s’apprête à reconstruire le Gaumont Convention. La démolition du bâtiment existant permettra d’optimiser la parcelle et de gagner près de 1 000 m² supplémentaires. Le nouveau cinéma comptera ainsi neuf salles au lieu de six. Jean-Pierre Buffi, qui travaille avec le BET AIA Ingénierie, fera de sa façade « une lanterne magique », animée par le flux des circulations verticales situées derrière un mur- rideau en verre. Une deuxième épaisseur de façade sera formée par des ventelles de verre horizontales, courbes et sérigraphiées. En plus de leur rôle de filtre solaire, ces lames seront le support d’un affichage en LED.
Ce principe de mur de lumière marquera encore la nouvelle identité du Gaumont Gobelins- Fauvette qui aura vocation, à sa réouverture, à projeter les copies remastérisées de succès du cinéma. Le projet élaboré par Loci Anima Architectures, avec les BET Khephren (structure) et Bollinger & Grohmann (façade), sera une invitation à « traverser l’écran pour entrer », explique l’architecte Françoise Raynaud. Pour les deux accès de l’établissement, elle a conçu avec l’artiste Miguel Chevalier, un affichage « pixellisé qui permettra de faire évoluer des images de bandes annonces vers l’abstraction », poursuit-elle. Enfin, en matière de confort renouvelé, les espaces d’accueil seront organisés autour d’un jardin intérieur.

PHOTO - 808030.BR.jpg
PHOTO - 808030.BR.jpg - © Loci Anima
PHOTO - 808032.BR.jpg
PHOTO - 808032.BR.jpg - © KDSL
PHOTO - 810000.BR.jpg
PHOTO - 810000.BR.jpg - © Motyw

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur