En direct

Gare du Nord : la Ville de Paris dénonce le
Projet de l'agence Valode & Pistre Architectes pour la gare du Nord à Paris. - © SNCF Gares&Connexions - Ceetrus - Valode & Pistre Architectes.

Gare du Nord : la Ville de Paris dénonce le "passage en force" de l'Etat

le 08/07/2020  |  Grand Paris - Ile-de-FranceGare du Nord AménagementCeetrus

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Grand Paris - Ile-de-France
Gare du Nord
Aménagement
Urbanisme
Ceetrus
Valider

Au lendemain de la délivrance du permis de construire pour le réaménagement de la grande gare parisienne par le préfet de la région Ile-de-France, le premier adjoint à la maire de Paris, Emmanuel Grégoire, a dénoncé un "incontestable déni de démocratie".

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Ville de Paris n'a pas apprécié le cadeau.

Le permis de construire pour le réaménagement de la Gare du Nord à Paris, délivré le 6 juillet par le préfet de la région Ile-de-France, Michel Cadot a scandalisé l'exécutif parisien et notamment le premier adjoint à la maire de Paris, Emmanuel Grégoire, qui a fustigé la décision du préfet Cadot - "incontestablement un déni de démocratie" - accusant l'Etat de "passer en force".

La Ville est opposée à ce projet qu'elle juge "totalement surdimensionné". "Ce n'est pas ou ce ne sera plus une gare, mais un centre commercial avec accessoirement une gare à l'intérieur, et on est au coeur de l'opposition qui caractérise notre relation avec l'Etat" sur le sujet, a expliqué le premier adjoint d'Anne Hidalgo.

"Il suffisait que le préfet ne délivre pas ce permis et que les parties fassent un recours gracieux, et on gagnait deux mois" pour discuter du projet, a-t-il encore affirmé, estimant que "c'est donc en conscience que la décision a été prise".

Emmanuel Grégoire lance un défi

Emmanuel Grégoire a en outre estimé que le calendrier de la rénovation, qui doit être achevée pour les Jeux Olympiques 2024, n'était "pas crédible et pas sérieux". "Je mets au défi Ceetrus (le maître d'ouvrage) de me prouver (que les délais sont crédibles, ndlr) en produisant les plannings de chantier, auxquels nous n'avons pas accès", a-t-il lancé.

La municipalité parisienne a indiqué qu'elle allait continuer à le faire "de manière politique et juridique", sans toutefois préciser quelle serait la "stratégie" adoptée en la matière.

Commentaires

Gare du Nord : la Ville de Paris dénonce le "passage en force" de l'Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

echos29

09/07/2020 15h:09

Madame le maire et son adjoint «pas content » : vous vous permettez aussi de très et trop nombreuses fois de préempté des appartements dans Paris voire des terrains sans forcément pour le bien plublic : donc ne donnez pas de leçons ceux qui font EUX avancer la machine

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Fabriquer la ville durable

Fabriquer la ville durable

Date de parution : 06/2020

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur