En direct

Gap Le promoteur Piera réduit la voilure pour affronter la crise

JEAN-MARC MATALON |  le 12/09/2008  |  Bouches-du-RhôneGirondeHautes-Alpes

>Le groupe de promotion immobilière Piera, dont le capital est majoritairement détenu depuis l’été 2007 par le fonds LBO France, vient d’adopter un plan de restructuration avec réduction des effectifs et fermeture de sept de ses dix agences dans l’Hexagone. Plus de la moitié des 120 salariés de l’entreprise fondée en 1990 à Gap (Hautes-Alpes) par Raphaël Savariello devrait quitter la société prochainement au terme d’un plan social de 3 millions d’euros.

Piera va recentrer son activité à partir de trois agences, Bordeaux, Lyon et Aix-en-Provence, où le siège social sera transféré. Des décisions suite à une chute brutale des ventes des logements construits par Piera en France. Alors qu’en 2006, le groupe affichait un chiffre d’affaires de 143 millions pour 851 logements vendus, 2007 s’est achevée avec seulement 568 appartements placés (objectif initial : 1 200 ventes). Le gonflement du stock devrait ralentir le lancement d’opérations : 200 logements seront mis en chantier cette année, contre un millier durant l’exercice précédent. En réduisant la voilure, le groupe espère rassurer ses partenaires financiers, sollicités pour injecter de l’argent frais dans l’entreprise.

Commentaires

Gap Le promoteur Piera réduit la voilure pour affronter la crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur