Entreprises de BTP

Futuroscope : le groupe Amaury en place jusqu’au 31 octobre

Le groupe de presse Amaury continuera à diriger le Futuroscope jusqu’au 31 octobre, date à laquelle ce dernier sera repris par le Conseil général de la Vienne. Ce collectif, qui a appelé à une grève suivie d’un rassemblement devant la préfecture de Poitiers, a été reçu lundi par le Conseil général en présence de son président René Monory.
Le Conseil général a indiqué qu’après le 31 octobre, la reprise se fera par le Conseil général, majoritaire, avec la Région et la Caisse de dépôt et de consignation. « Il est primordial d’éviter coûte que coûte le dépôt de bilan par Amaury, et il faudra concilier le volet économique et le volet social », a plaidé le conseil général devant le Collectif CE.

L’impératif de concilier les volets économique et social laisse entendre, selon le Collectif CE, que « Amaury doit donc continuer d’appliquer son plan social ». Le groupe de presse qui a acquis l’exploitation du Futuroscope en mars 2000 a déjà externalisé 211 emplois sur 870 (hors saisonniers). Il avait annoncé en juillet qu’un plan de sauvegarde de l’emploi était en cours d’élaboration. Le comité d’entreprise du Futuroscope devrait se réunir mardi, deux semaines avant la réunion du Conseil général de la Vienne prévue le 9 septembre sur l’avenir du deuxième parc d’attractions de France.

La fréquentation du Futuroscope, inauguré en 1987, n’a cessé de baisser ces dernières années. De 2,8 millions de visiteurs en 1995, elle est passée à 2,3 millions en 2000 puis à 2 millions en 2001 et 1,8 million en 2002, selon les prévisions annoncées par les syndicats. Loin des 2,3 millions qui étaient visés. La baisse des tarifs et la nouvelle attraction « Destination Cosmos » n’auront manifestement pas réussi à endiguer la chute. Cette baisse n’a fait que creuser le déficit du parc aux 40 attractions, d’environ 7,6 millions d’euros pour chaque année 2000 et 2001.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X