Collectivités territoriales

Fusion des interco, un mouvement sans précédent

39% d’intercommunalités en moins ! Le 1er janvier, leur nombre est en effet passé de 2 062 à 1 263, marquant ainsi une nouvelle étape dans l’application de la loi NOtRe (Nouvelle organisation Territoriale de la République).

 

Si cela ne saute pas aux yeux à première vue, tant le paysage paraît encore clairsemé, l’heure est incontestablement à la fusion pour les intercommunalités françaises. Le 1er janvier, leur nombre est en effet passé de 2 062 à 1 263.

Ce début d’année a été marqué par 450 fusions, concernant deux tiers des établissements public de coopération intercommunale (EPCI). « Un tel mouvement, c’est du jamais vu ! », s’exclame Nicolas Portier, délégué général de l’Assemblée des communautés de France. Un quart des intercommunalités comptent désormais entre 20 et 30 communes. Plus de 20% dépassent le seuil des 50 communes.

 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X