Frans Bonhomme va changer de main
La société revendique une part de marché de 30% sur les tubes et raccords plastiques. - © © DR

Frans Bonhomme va changer de main

P.F. |  le 11/07/2013  |  Travaux sans tranchéeMatériel de chantier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Travaux sans tranchée
Matériel de chantier
Valider
Négoce TP -

L'enseigne leader de la distribution de tubes et raccords plastiques voit son principal actionnaire, Cinven, laisser l'initiative aux fonds spéculatifs entrés dans son capital ces derniers mois.

Selon des informations publiées ce jour par les Echos (voir l'article de notre confrère), l'actionnariat de Frans Bonhomme va subir d'importants bouleversements dans les mois à venir. Le fonds d'investissement qui soutient l'entreprise depuis une dizaine d'années, Cinven, aurait décidé de lâcher les rênes du leader de la distribution de produits TP, soumis depuis plusieurs mois aux attaques de fonds spéculatifs qui ont massivement racheté ses créances. Cinven aurait pris la décision de ne pas injecter les fonds propres supplémentaires qui lui auraient permis de préserver ses positions. Pour les Echos, cette décision implique que "les créanciers sont voués à prendre les clefs de Frans Bonhomme et s'ils veulent assurer la pérennité de leur investissement, ils seront aussi contraints de réduire sa dette".

La société confrontée à un important besoin de cash

Fort de 400 points de vente pour un CA d'environ 700 M€, Frans Bonhomme revendique une part de marché de plus de 30% sur ses marchés. La société resterait profitable mais elle doit faire face à une dette de quelque 600 M€. Ses comptes seraient également sous pression suite à une double obligation : "une lourde clause de reversement de sa trésorerie excédentaire à ses créanciers (la clause dite d'« excess cash flow »), et la nécessité de libérer 10 millions d'euros au titre de la dernière mesure de François Hollande sur le déblocage de la participation", indiquent les Echos. Le retrait de Cinven intervient alors que le fonds d'investissement avait lancé des discussions avec ses créanciers pour renégocier la structure de sa dette, avec une date butoir fixée aux 31 décembre.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur