En direct

François Hollande inaugure la Cité du vin à Bordeaux

Bertrand Escolin (Bureau de Bordeaux du Moniteur) et le Service architecture et urbanisme |  le 31/05/2016  |  ArchitectureGironde

Pour la troisième fois de son mandat présidentiel, François Hollande est venu à Bordeaux, le 31 mai, pour une inauguration: celle de la Cité du vin. Le président de la République, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, et le président de région, Alain Rousset, ont fait assaut de courtoisie, devant un parterre conquis par le bâtiment et sa muséographie.

A défaut d’être au beau fixe, le temps de l’inauguration était à la fête, tout le monde a dit du bien de tout le monde: le président de la République s’est fendu d’un discours consensuel, partant d’un remerciement appuyé au maire, pour ses invitations réitérées «Monsieur le Premier ministre, maire de Bordeaux, vous m’accueillez une nouvelle fois dans votre ville et c’est vrai que c’est la troisième inauguration à laquelle je participe, après le pont Chaban-Delmas en 2013 et Vinexpo l’an dernier, avec, aujourd’hui, la Cité du vin». Le président de la République a rappelé que cet équipement témoigne de la puissance des productions régionales en France, de leur rayonnement dans le monde et qu’il n’entendait pas sacrifier, lors des négociations transatlantiques, les AOC françaises.

Le maire a lui aussi remercié le chef de l’Etat de sa présence, ainsi que les différents partenaires qui ont réunis le tour de table financier: région, département, CIVB, CCI, mais aussi l’Europe, qui a cofinancé à hauteur de 12 millions d’euros son projet. Sans oublier la part prépondérante prise par le mécénat qui a participé à hauteur de 20 millions d’euros sur les 81 millions qu’a coûté la Cité. Tous les grands crus y participent notamment. L’objectif de promotion des produits et châteaux locaux est clairement annoncé.

«Bordeaux est la capitale mondiale du vin»

C’est sans doute une première, le président et le maire ont félicité nommément les architectes -Anouk Legendre et Nicolas Desmazières de l’agence parisienne X-TU- pour leur travail: «cette cité est unique en son genre, elle est singulière, c’est un équipement culturel, touristique, architectural qui, sans doute, rayonnera très largement, elle donne à votre ville et à l’Aquitaine une attractivité supplémentaire, elle accueille tous les vins du monde...» «Je veux saluer l’exceptionnelle qualité du bâtiment, ce n’est jamais facile pour un élu de faire un choix d’architecte et jamais facile pour des architectes de faire comprendre le sens de leur geste, qui suscite toujours le débat, mais c’est aussi le débat, la controverse qui rendent les équipements lumineux, et c’est le cas aujourd’hui.» «Je veux donc féliciter Madame Legendre et Monsieur Desmazières pour le bâtiment qu’ils ont conçu, les matériaux qu’ils ont utilisés, la place du bois, pour bien rappeler le lien qui unit les forêts, y compris la forêt landaise (clin d’œil au Landais Alain Juppé, NDLR) et la viticulture; j’avais rencontré Madame Legendre, car votre agence avait realisé le pavillon de la France à l’exposition universelle de Milan, déjà avec cette présence du bois. La cité est très originale dans sa conception muséographique qui réunit le vin et le numérique...»

Et de finir comme toujours sur un trait d’humour: «Un demi-million de visiteurs est attendu, je crois qu’il y en aura d’avantage, il faut qu’il y en ait d’avantage, je suis heureux d’avoir été le premier même si c’était pour l’instant gratuit…»

La Cité ouvre ses portes au public le 1er juin, sous un ciel changeant, et devrait marquer un tournant dans la fréquentation touristique internationale de la région viticole bordelaise.

Comme les meilleurs grands crus classés, les papiers des journalistes du Moniteur ne vieillissent pas sans se bonifier. Autant dire qu’ils ne perdent rien de leur saveur. A commencer par celui de Bertrand Escolin, notre pilote régional, que celui de Jacques-Franck Degioanni (chef du service architecture et urbanisme) - de retour d’une visite de la Cité du vin de Bordeaux quelques jours seulement avant l’inauguration - vient tempérer de notes plus acidulées…

Commentaires

François Hollande inaugure la Cité du vin à Bordeaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX