En direct

François Barré prend les rênes d'Arc-en-Rêve
- ©

François Barré prend les rênes d'Arc-en-Rêve

DEGIOANNI Jacques-Franck |  le 10/10/2007  |  France ConcoursCultureCommunicationPrix d'architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Profession
Concours
Culture
Communication
Prix d'architecture
Architecture
Gironde
Paris
Hérault
Alpes-Maritimes
Bouches-du-Rhône
Valider

Au moment où le Centre d'architecture Arc-en-Rêve (Bordeaux), célèbre ses 25 ans, François Barré, son nouveau président, succède à Serge Goldberg qui en devient président d’honneur.

Enarque, François Barré est affecté aux Affaires étrangères à sa sortie de l’école. Il rejoint alors le maire de Bordeaux, Jacques Chaban-Delmas. C'est auprès de lui qu'il découvre sa vocation : les arts et l’architecture.
Quelques mois plus tard, en 1968, il rencontre François Mathey, directeur de l’Union centrale des arts décoratifs (Ucad), qui lui demande de revenir à Paris afin de créer avec lui le Centre de Création Industrielle. Le CCI s’installera plus tard au Centre Georges-Pompidou et François Barré en prendra la direction. Il démissionne en 1976 de la fonction publique... pour y revenir par la suite. Chez Renault, où il est chargé d’orienter les nouvelles constructions et de veiller à leur qualité architecturale. Au Parc de la Villette où, à l'instigation de Jack Lang, Paul Delouvrier le charge de la conception du parc et de ses aménagements. Il lance alors un concours auxquels participent des architectes tels que Rem Koolhaas. Un concours qui assoit la réputation de son lauréat, Bernard Tschumi. C’est aussi François Barré qui confiera à Philippe Starck la conception du mobilier urbain du parc.
Retour au ministère de la Culture : délégué aux Arts Plastiques en 1990, président du Centre Georges-Pompidou en 1993 et, sur la décision du premier ministre Alain Juppé, rattachement de l’architecture à la Culture. Il est nommé en 1996 directeur de l’Architecture et du
Patrimoine. C’est dans cette fonction qu'il fait évoluer le programme permettant la création de la Cité de l’architecture et du patrimoine, récemment inaugurée.
Depuis 2000, François Barré est consultant sur des projets culturels et urbains. Il intervient - ou est intervenu à ce titre - à Montpellier, Mulhouse, Nice, Saint-Étienne, Nancy, etc. Il est également président des Rencontres de la photographie d'Arles et du Domaine de Chaumont-sur-Loire.

Le site du Centre d'architecture bordelais Arc-en-Rêve

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur