France Rénov’ ne mobilisera pas de nouveaux accompagnateurs en 2022
Un artisan engagé dans des travaux de rénovation énergétique. - © ©kasto - stock.adobe.com

France Rénov’ ne mobilisera pas de nouveaux accompagnateurs en 2022

Cyril Peter |  le 12/01/2022  |  LogementRénovation énergétique AnahMinistère du LogementFrance Rénov'

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Rénovation énergétique
Anah
Ministère du Logement
France Rénov'
France
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Les professionnels agréés pour accompagner les ménages à leur domicile, en soutien des conseillers à distance, réaliseront leurs premières interventions en 2023, et non au deuxième semestre 2022 comme le prévoyait le gouvernement.

Du plomb dans l’aile de France Rénov’ qui vient de prendre son envol ?

Lancé officiellement ce mercredi 12 janvier, ce nouveau service public, fruit de la fusion des 450 guichets d’information de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et du réseau FAIRE piloté par l’Ademe, risque de ne pas pouvoir suivre la montée en puissance annoncée des travaux globaux de rénovation énergétique des logements.

En cause, le flou autour des « accompagnateurs » à mobiliser. Par exemple, des architectes, des bureaux d’étude et autres professionnels, chargés de guider les ménages à leur domicile et pas à distance, principale mission des plus de 1 000 conseillers France Rénov’.

Sur le même sujet Naissance à venir de France Rénov’

 

Choix des travaux

 

La publication du décret sur les conditions d’obtention de l’agrément pour devenir accompagnateur est annoncée « dans les mois qui viennent » par la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, qui refuse de s’engager sur une date malgré « le calendrier resserré de fin de mandat ».

Le temps est à « la concertation » avec les architectes, urbanistes et autres « professionnels de l'accompagnement », confie-t-elle.

Conséquence, la « mise en place » du décret n’est plus prévue au deuxième semestre 2022 comme le souhaitait le ministère mais « au 1er janvier 2023 », affirme Emmanuelle Wargon.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

France Rénov’ ne mobilisera pas de nouveaux accompagnateurs en 2022

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil