En direct

FRANCE / ESPAGNE La Navarre fait du lobbying routier

FLORENCE BORD, JEAN-BERNARD GILLES |  le 20/07/2001  |  France entièreEuropeCollectivités localesTransportsPyrénées-Atlantiques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Europe
Collectivités locales
Transports
Pyrénées-Atlantiques
Valider

L'axe franco-navarrais en discussion

Les Navarrais ne sont pas contents. Ils viennent de refuser de signer la déclaration finale de la dernière réunion de la communauté de travail des Pyrénées. Motif : elle faisait la part trop belle au ferroviaire, un mode de transport transpyrénéen que privilégient aujourd'hui les élus de chaque côté de la frontière. La première rencontre bilatérale entre la délégation du gouvernement de Navarre et celle de la région Aquitaine a, depuis, permis de clarifier les positions des deux côtés des Pyrénées. José Ignacio Palacios Zuastis, conseiller des travaux publics, des transports et des communications, et Alvaro Miranda, directeur général des travaux publics, ont, une nouvelle fois, fermement plaidé pour la réalisation d'une nouvelle infrastructure routière entre la Navarre et la France. Un projet de tracé, défini dans le cadre d'une étude lancée en 1997 et financée par l'Europe, l'Aquitaine, la Navarre et le département des Pyrénées- Atlantiques, relierait Pampelune à la France via Valcarlos pour se connecter côté français aux voies existantes (à modifier en deux fois deux voies) vers Salies-de-Béarn.

Incompatibilité des politiques ferroviaires

La Navarre s'offrirait ainsi une voie directe dans une partie basse des Pyrénées, améliorant les communications entre les deux pays et évitant le Pays basque espagnol. Le coût est estimé à 760 millions d'euros (5 milliards de francs) dont 400 millions côté espagnol. Ce projet séduisant, qui a reçu l'aval de Madrid, est présenté avec des arguments de poids : seulement deux passages pour les marchandises dans les Pyrénées contre treize dans les Alpes, une courbe exponentielle pour les volumes transportés dans les prochaines années, la nécessité de ne plus tourner le dos à la péninsule Ibérique.

La position française qui privilégie l'intermodalité a été rappelée aux Navarrais. Un axe routier pourrait être envisagé, d'autant qu'il permettrait de capter le trafic à l'extrême sud de l'Aquitaine pour le diriger vers la plate-forme multimodale de Mouguerre.

Actuellement, l'incompatibilité des politiques ferroviaires entre les deux pays rend difficile cette solution et ne répond pas aux besoins de la Navarre. Quoi qu'il en soit, les Aquitains, qui se battent pour éviter « le mur de camions » sur l'A63, appuieront les Navarrais. « Nos priorités sont la liaison Bordeaux-Pau et la RN134. Il nous faudra ensuite résoudre le problème navarrais », note Jean-Louis Carrère, vice-président du conseil régional chargé des infrastructures. Lasserre, nouveau président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques, a, lui, toujours défendu ce dossier de l'axe franco-navarrais.

Mais, si les Aquitains disent aujourd'hui comprendre les préoccupations navarraises et partager leur diagnostic, les élus se heurtent aux populations des vallées concernées. Côté français, on semble, en fait, prêt aujourd'hui à envisager des requalifications, voire des déviations de village, mais pas à construire une deux fois deux fois, encore moins à caractère autoroutier.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur