En direct

France Air précise les paramètres de confort dans ses simulations aérauliques
Le simulateur de diffusion d'air Airgiflow 4D permet de visualiser les veines d'air et intègre l'indice de confort DR - © France Air

France Air précise les paramètres de confort dans ses simulations aérauliques

Amélie Luquain |  le 28/02/2020  |  France France AirVentilationAir

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Numérique
France
France Air
Ventilation
Air
Valider

Le Groupe France Air, spécialiste des solutions de ventilation pour le bâtiment tertiaire, lance la version 4D de son simulateur de diffusion d’air Airgiflow. Le logiciel prend désormais en compte de multiples paramètres pour qualifier le confort d'un volume.

Dans une installation de CVC, une bonne diffusion de l’air est primordiale. Or, selon Olivier Robinot, directeur de la promotion pour le groupe France Air, « il est toujours difficile d'estimer le confort réel des occupants à partir des seuls abaques et tableaux de sélection. Car ils ne permettent de sélectionner un produit que pour des flux d’air isothermes, à savoir sans différence de température entre l’air ambiant et l’air soufflé ».

Et la notion de confort dépasse le seul débit d'air puisqu'elle comprend aussi des paramètres liés à l'homogénéité de la température d'une pièce, à l'absence de courant d'air, au niveau sonore de la ventilation comme à la qualité de l'air.

Sur le même sujet Laurent Dolbeau : "Nous devenons un leader européen de la ventilation"

Visualiser les veines d’air

Airgiflow 4D, la toute nouvelle version du logiciel de simulation du Groupe France Air entend remédier à ce problème. Comme son prédécesseur Airgiflow 3D, il prend les valeurs essentielles, telles que les vitesses de l’air, les débits, les niveaux sonores, les températures de consignes en été et en hiver,etc.

Des données qui permettent ensuite de visualiser les veines d’air. La simulation les fait apparaître dans un volume où les flux d'air peuvent être visualisées selon différents points de vue, en fonction de la configuration de la pièce, du type de diffuseur installés et de leur nombre. 

Définir la gêne ressentie en fonction des mouvements d'air

De plus, cette version intègre une autre notion, « qui nécessitait jusqu’alors une grande expertise dans les calculs », soutient Olivier Robinot : la valeur qui définit la gêne ressentie selon les mouvements d’air exprimée par le pourcentage d’occupants insatisfaits, suivant la norme NF EN ISO 7730 (voir encadré ci-dessous). Le logiciel affiche ainsi deux valeurs. L’une est globale, sur l’ensemble de la zone d’occupation. L’autre fait la moyenne de cinq points répartis autour de l’occupant, des pieds à la tête.

Plateforme ouverte en ligne

Cette nouvelle version d’Airgiflow a aussi l’avantage de réunir dans un seul et même logiciel tous les diffuseurs de la gamme France Air. Sans compter qu’elle n’est plus réservée à un interne uniquement, mais accessible en ligne, ouvertes aux bureaux d’études. L’objectif étant de pouvoir éditer rapidement un rapport au format PDF, où figurent tous les aspects liés au confort.

Qu’est-ce que la valeur DR ? Définie par la norme NF EN ISO 7730 relative à l’ergonomie des ambiances thermiques, cette valeur définit la côte de tirage comme le pourcentage d'occupants sentant un courant d’air dans la pièce et étant donc insatisfaits. Elle est calculée en fonction de la vitesse moyenne de l'air dans le local v, de la température ambiante de l'air Ta et de l'intensité de la turbulence (vitesse résiduelle moyenne / vitesse résiduelle locale) Tu. Comme ses cousins, l’indice de vote moyen prévisible (PMV) et le pourcentage prévisible d’insatisfaits (PPD) qui s’intéresse uniquement au confort thermique et ne prennent pas en compte la vitesse d’air, ce pourcentage varie en fonction de l’activité, statique à dynamique, dans des bureaux, restaurants ou commerces. Il est considéré comme satisfaisant lorsqu’il est compris entre 0 et 30% selon les cas.

Commentaires

France Air précise les paramètres de confort dans ses simulations aérauliques

Votre e-mail ne sera pas publié

alain duwelz

10/03/2020 16h:56

Cela me parait insuffisant ! La qualité du confort en ce qui concerne la perception de l'ambiance thermique dépend aussi des températures de paroi, paramêtre complètement négligé par ce logiciel ! Sans compter que, j'espère, les maisons et les bureaux ont des fenêtres qui captent le flux thermique du soleil ! Or, lorsque des nuages occultent brutalement ce flux thermique, la variation est très sensibles par les occupants de ces lieux ! La grande difficulté dans ce problème de confort réside dans l'aptitude à marier des constantes de temps de phénomènes physiques très différentes les unes des autres !

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur