En direct

Fraîcheur salariale

bertrand fabre |  le 29/01/2010  |  ImmobilierEvénementRéglementationDroit du travail

Après cinq années d'une politique salariale particulièrement dynamique, le BTP a entamé un sérieux freinage dès 2009. Mais l'exercice 2010 risque de se révéler bien plus délicat : il s'agit d'accentuer résolument la pression sur la pédale de frein, tout en en évitant de bloquer les roues.

La problématique est claire : malgré la dureté des temps, qu'expriment l'érosion des carnets de commandes et la contraction des marges, les entreprises doivent absolument conserver dans leurs effectifs les compétences indispensables à leur développement, pour être prêtes lorsque sonnera l'heure de la reprise. Or, la conservation des compétences, c'est cette année, mais l'heure de la reprise, plus probablement l'année prochaine.
Logiquement, cela conduit les entreprises à mener une politique plus soucieuse de maintien de l'emploi que de niveau de rémunération. Alors qu'il existe un lien évident entre les deux.
D'où, à l'image des pilotes de rallye, la nécessité d'user simultanément du frein et de l'accélérateur.
Le frein s'exerce sur les salaires. Les augmentations moyennes se situeront en 2010 autour de 2 %, voire en deçà. Avec un renforcement du ciblage : sur les jeunes, et surtout sur les fonctions clefs dans chaque entreprise, sans le maintien desquelles elle serait sûre de rater son rendez-vous avec la reprise.
Mais en même temps, les primes seront maintenues à un bon niveau. Car les bons résultats de ces dernières années ont permis un relèvement notable. Plus que jamais, elles vont constituer un excellent moyen de récompenser les performances sans alourdir outre mesure la masse salariale.
S'y rajoutent les avantages en nature. Les deux tiers des cadres du secteur en bénéficient déjà. Avec toujours, comme valeur particulièrement attractive, la voiture de fonction.
Enfin, au moment où s'engagent les grandes manœuvres devant conduire à la remise en ordre des retraites, l'épargne salariale, sous ses diverses formes, reste au cœur des enjeux à venir (voir p. 82).

PHOTO - 286066.BR.jpg
PHOTO - 286066.BR.jpg

Commentaires

Fraîcheur salariale

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX