Fortes chaleurs et soleil d’été : attention danger sur les chantiers !

Fortes chaleurs et soleil d’été : attention danger sur les chantiers !

Christel Fégli |  le 23/06/2022  |  Artisan santé-sécuritéSanté au travailVie du BTPFrance Stores et fermetures

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisan santé-sécurité
Santé au travail
Artisans
Vie du BTP
France
Stores et fermetures
Valider

Coup de chaleur et cancer de la peau sont les deux risques majeurs, en cas de fortes chaleurs. Les épisodes caniculaires se multiplient en France et ont lieu de plus en plus tôt dans l’année. Les travailleurs du BTP sont particulièrement exposés au soleil sur les chantiers extérieurs, sans toujours prendre conscience du danger.

« En Allemagne, le cancer de la peau est la première maladie professionnelle dans le BTP ». Sur des panneaux colorés, la phrase choc est apparue sur Instagram, Twitter et Facebook dans la semaine du 13 au 17 juin 2022. Chaque année, le Syndicat National des Dermatologues et Vénéréologues (SNDV) organise la semaine de prévention et de sensibilisation au dépistage des cancers de la peau. Avec le hashtag, #sauversapeau, qui jalonne la campagne sur les réseaux sociaux, le message du SNDV est clair : « Nous souhaitons atteindre les jeunes, en particulier, pour une prise de conscience précoce des dangers du soleil » Certains professionnels, comme les agriculteurs, les jardiniers ou les travailleurs du BTP sont aussi plus exposés à un risque de cancer cutané que la population générale (78,1% contre 65,5%)

Sur le même sujet « Maintenir les avancées sanitaires sur les chantiers », Paul Duphil

Les bons réflexes individuels sont essentiels

Mais dans le BTP, compagnons ou artisans ne respectent pas toujours les mesures de protection contre le soleil et les fortes chaleurs. Si des dispositions spécifiques du Code du Travail s'appliquent aux employés travaillant en extérieur (mettre à leur disposition 3 litres d’eau et prévoir des aménagements de protection solaire sur les chantiers), les bons réflexes individuels passent parfois à la trappe : « Dans certaines professions, il n’existe pas encore de réelle culture de la protection de la peau », explique le SNDV.
Julien a la peau mate. Il est charpentier depuis quelques mois. Lorsqu’on lui demande s’il se protège du soleil, la réponse est laconique : « jamais ! ».  « Nous ne sommes pas tous égaux face au soleil, c’est une question de phototypes », rappelle le SNDV. « Les peaux foncées sont mieux protégées naturellement. Elles sont plus riches en mélatonine, un pigment qui filtre les UV. Mais le danger est loin d’être nul pour autant ». À l’inverse, Michel a un phototype de catégorie 1 : il a la peau claire, les cheveux roux, les yeux verts et de nombreuses taches de rousseur. Il est artisan maçon, spécialisé dans la rénovation de maisons en pierres. Il est conscient qu’il fait partie des personnes à hauts risques concernant les cancers de la peau. Les bonnes pratiques sont devenues, pour lui, un automatisme « Je mets un chapeau large qui protège mes oreilles et mon cou. En cas de très forte chaleur, je le trempe dans l’eau pour le rafraichir. » Il porte également des vêtements légers qui recouvrent complètement sa peau et boit très régulièrement de l’eau dans la journée.

Sur le même sujet Sécurité : des chantiers de menuiserie aux risques sous-estimés


Le coup de chaleur peut être mortel

Il y a quelques années, alors qu’il portait pourtant un chapeau de paille, Michel a été victime d’une insolation, dont il se souvient encore.
L’insolation et le coup de chaleur – la première liée à une trop longue exposition au soleil, la seconde à de fortes chaleurs – sont des pathologies graves. Elles peuvent être mortelles et doivent donc être prises en charge rapidement. Lorsque la température du corps atteint ou dépasse 40°, certains organes vitaux peuvent subir des lésions irréversibles : défaillance respiratoire, cardiaque ou rénale. « Cesser immédiatement toute tache dès que des symptômes de malaise se font sentir », rappelle GCC. « Ces documents internes de prévention sont affichés dans les bases vie et présentés lors des ¼ d’heure sécurité, organisés, généralement en début de semaine, à la prise de poste », précise David Bastiere, directeur de la prévention. Pour l’entreprise, il est primordial d’informer tous ses employés des risques liés à la chaleur pour leur santé, des moyens de prévention, des signes et symptômes du coup de chaleur. La société propose également, à ses salariés, des EPI adaptés aux fortes chaleurs, comme un gilet rafraichissant ou encore un protège-nuque, tout en adaptant l’organisation des tâches afin de minimiser l’exposition aux risques.

Un bracelet de détection du coup de chaleur

Une start-up japonaise, Biodata Bank est à l’initiative de la conception d’un autre outil de prévention du coup de chaleur : le Heat Warning Watch Canaria. L’objet ressemble à s’y méprendre à une montre connectée. Placé sur le poignet, ce bracelet intelligent permet d’estimer l’accumulation de chaleur dans l’organisme. Lorsque la température corporelle augmente dangereusement, son utilisateur est alerté par une alarme visuelle et sonore. Une étude nationale à grande échelle, menée conjointement par l’OPPBTP, l’assureur Pro BTP et Biodata Bank démontre l’efficacité de cette solution innovante et facile à mettre en œuvre. Le bracelet est distribué en France, l’OPPBTP restant attentif et disponible pour les entreprises qui l’utilisent.


Si le soleil est bon pour le moral, ses dangers pour la santé sont avérés. Les changements climatiques impliquent une répétition, une aggravation et un allongement des épisodes caniculaires. Les fortes chaleurs, constituent, comme les vagues de froid, un risque réel comme les autres.  Forte est la volonté du BTP d’anticiper leurs dangers, selon les principes généraux de prévention. Eviter l’exposition au soleil entre 12h et 16h, protéger sa tête et sa peau, boire de l’eau même si l’on n’en ressent pas le besoin, restent des mesures individuelles de prévention et de protection simples et efficaces.

Commentaires

Fortes chaleurs et soleil d’été : attention danger sur les chantiers !

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil