Forte hausse de la production mondiale d'acier en 2006

Defawe Philippe |  le 10/11/2006  |  InternationalAcierEuropeProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Négoce
Acier
Europe
Produits et matériels
Valider

La production mondiale d'acier devrait progresser de 9,5% en 2006 comparé à 2005, pour atteindre 1,237 milliard de tonnes, a prédit le cabinet de consultants britannique MEPS spécialisé dans le secteur. Cette croissance annuelle serait "la plus forte depuis plus de trente ans", souligne le cabinet, qui s'attend à d'autres "solides progressions" jusqu'en 2010.
Depuis le début du siècle, la production de fer et d'acier a augmenté d'environ 446 millions de tonnes, soit de 57%, soit l'équivalent de 6,6% chaque année, remarque le MEPS.

"La demande a été très élevée partout dans le monde. Mais cette situation pourrait changer dans certaines régions en 2007", en particulier l'Union européenne, note le cabinet.
L'Asie reste la locomotive de la croissance pour le secteur de l'acier, avec une part du marché mondial de 53% cette année, contre 39% à la fin du siècle dernier, et 58% prévu en 2010.
Cette région devrait produire 661,2 millions de tonnes d'acier en 2006, soit 13% de plus qu'en 2005.
La Chine reste le premier producteur mondial d'acier, avec 417,5 millions de tonnes, un niveau près de 20% supérieur à celui de 2005, selon le MEPS, qui note que la majorité est consommée dans le pays. Le Japon devrait produire 114,5 millions de tonnes (+1,8%).
La production continue également à croître rapidement en Europe. Les 25 membres de l'UE devraient fournir 6,6% supplémentaires d'acier, soit 198,9 millions de tonnes, encouragés par une forte demande dans le secteur du BTP, note le MEPS.
Dans le reste de l'Europe, la production devrait progresser de 11% à 35,8 millions de tonnes, avec la Turquie comme premier fournisseur, et des gains importants en Serbie et au Monténégro.
Le MEPS anticipe également une hausse de 7,1% de la production d'acier dans les pays d'ex-URSS, à 120,7 millions de tonnes, et de 5,2% en Amérique du Nord, à 133,5 millions.
Le cabinet prévoit aussi une progression de 0,9% de l'offre en Amérique du Sud, à 45,7 millions de tonnes, malgré les lourdes pertes causées par une panne dans un haut-fourneau brésilien au premier semestre.
Une légère hausse de 0,7% est attendue au Moyen-Orient, à 15,4 millions de tonnes, et en Océanie (+2,3%), à 8,8 millions, où l'Australie est le premier fournisseur. L'Afrique est la seule région qui devrait voir sa production reculer cette année, de 5% à 17 millions.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil