En direct

Fortal revoit sa gamme d'échafaudages « Tout Alu » jugés trop chers

Laurent Miguet |  le 27/04/2001  |  France entièreCollectivités localesAcierProduits et matérielsArtisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Acier
Produits et matériels
Artisans
Matériel de chantier
Loire-Atlantique
Europe
Valider

Une solution mixte en aluminium et acier

Le fabricant d'échafaudages et d'échelles Fortal a franchi, le 3 avril, une étape clé de son développement en direction des artisans du bâtiment : le CEBTP a délivré la norme NF à la PME de Barr (Bas-Rhin) pour sa nouvelle gamme d'échafaudages mixtes en aluminium et acier. Cette nouvelle offre corrige, sans la remettre en cause, une orientation engagée il y a cinq ans avec une offre « tout alu », commercialisée sous la marque Fortalu (Echamat dans l'Est) par les professionnels du négoce. Cette gamme n'a pas franchi le cap des 5 000 m2 vendus chaque année, en raison de son prix.

D'où l'idée de limiter l'aluminium aux portiques et d'utiliser l'acier pour les garde-corps : « Tout en gardant une différence de poids qui va du simple au triple, nous réduisons l'écart de prix par rapport au tout acier à 15 % au lieu de 30 % », résume Nicolas Ruffenach, directeur commercial.

Se développer sur plusieurs créneaux

L'entreprise compte aussi poursuivre son développement sur ses deux autres créneaux : la vente directe de produits sur mesure pour les industriels ou les spécialistes des équipements scéniques, et la sous-traitance pour de prestigieux chantiers du BTP.

Pour faciliter la livraison rapide des revendeurs et des clients directs, la PME alsacienne a inauguré en septembre 2000 le premier d'une série d'entrepôts à l'enseigne Echamat, que dirige Fabrice Ruffenach : l'implantation de 1 500 m2 à Varades (Loire-Atlantique) a mobilisé un investissement de 533 000 euros (3,5 millions de francs). Après cette incursion à l'Ouest, la PME vise les régions parisienne et lyonnaise.

Atypique dans ce secteur, ce développement simultané sur plusieurs créneaux nourrit l'espoir d'une poursuite de la croissance rapide de la PME. L'ancien atelier de fabrication d'échelles en bois, repris en 1981 par Jacques Ruffenach (père de Nicolas et Fabrice) avec trois personnes, a franchi le cap de 100 salariés en 2000. Il espère augmenter ses ventes de 50 % dans les cinq ans.

Fortal en chiffres

15 millions d'euros (100 millions de francs) de chiffre d'affaires consolidé en 2000.

35 % du chiffre d'affaires réalisé à l'exportation, surtout vers l'Espagne, la Suisse, l'Allemagne et le Benelux.

PHOTO :

La nouvelle gamme mixte alu-acier, trois fois moins lourde que le touut acier, 15 % plus chère.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur