Fort déséquilibre entre l'offre et la demande dans le résidentiel

Defawe Philippe |  le 12/02/2008  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Immobilier
Valider

Il y a deux fois plus d'acheteurs que de vendeurs de biens immobiliers, selon le réseau d'agences immobilières Orpi, premier de France avec 1.450 points de vente et 100.000 biens disponibles.

Présentant le deuxième baromètre de l'immobilier réalisé avec le Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie), Bernard Cadeau, président d'Orpi, a insisté sur ce "déséquilibre important entre l'offre et la demande" qui persiste d'année en année.
M. Cadeau a affirmé que "l'envie d'immobilier" ne faiblit pas. Malgré "un moral des ménages en chute libre", au "plus bas depuis 1987", la France connaît encore "une réserve d'acheteurs élevée" avec 19% de Français qui affirment en 2008 avoir "un projet immobilier" - 13% à l'achat et 6% à la location - contre 22% en 2007, selon lui.
43% des jeunes de 25-34 ans veulent acheter ou louer un logement, au même niveau qu'en 2007 où ils étaient 42%. En revanche, chez les moins de 24 ans, les chiffres chutent de 42% en 2007 à 34% en 2008. "C'est un ralentissement", reconnait Bernard Cadeau, mais "le niveau reste élevé".
Rappelant que le logement est devenu, et de loin, "le premier poste budgétaire des dépenses des Français" selon l'Insee, devant le transport et l'alimentation, le baromètre Orpi/Credoc montre, qu'en 2008, 39% des Français estiment qu'ils ne pourraient "pas acheter aujourd'hui le logement" qu'ils occupent. Ils n'étaient que 32% en 2007.
On en dénombre 57% à penser de même à Biarritz ou à Bayonne, 45% à Cannes ou à Antibes, 43% à Toulouse et 41% à Bordeaux. En revanche, certaines grandes villes se retrouvent en dessous de la moyenne nationale comme Marseille et Aix-en-Provence (35%), Nancy et Metz (37%) et Nantes (38%).
13% des Français estiment que leur logement est cher (contre 10% en 2007), avec en premier lieu les jeunes de moins de 25 ans (21%), les employés (20%), les ouvriers (16%) et les locataires (20%).
Sur l'évolution des prix, 46% des personnes interrogées pensent qu'ils vont augmenter contre 53% en 2007.
Les nouvelles dispositions fiscales sur les donations des parents à leurs enfants a sans doute aidé à développé la solidarité familiale en cas d'achat d'un bien immobilier. L'étude prouve qu'ils sont 13% à compter sur une telle aide en 2008 contre 8% en 2007.
Enfin, quelques semaines avant les élections municipales, le baromètre fait le point sur le rapport des Français avec leurs quartiers: ils sont 29% à le trouver plus agréable qu'il y a 5 ans et 35% constatent des changements sociologiques dans leur environnement.
©AFP

Le baromètre Orpi/Credoc a été réalisé début janvier 2008 selon la méthode des quotas auprès de 1.045 personnes représentatives de la population.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur