En direct

FORMATION Les métiers de la pierre complètent leur offre

Laurent Miguet |  le 14/05/1999  |  Apprentissage BTPArtisansProduits et matérielsAveyronHaut-Rhin

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Apprentissage BTP
Artisans
Produits et matériels
Aveyron
Haut-Rhin
Valider

La création d'un diplôme dédié aux chefs d'entreprise artisanale et le toilettage des formations de conducteurs de travaux ont marqué les journées d'étude et de formation de l'Union nationale artisanale des métiers de la pierre (UNA Pierre), du 22 au 24 avril à Colmar (Haut-Rhin).

En septembre dernier, l'Institut de recherche et de formation aux métiers de la pierre, basé à Rodez (Aveyron), a délivré son premier brevet technique des métiers supérieurs (BTMS). Une seconde section d'examens se déroulera en juillet prochain. « En vitesse de croisière, nous espérons délivrer une dizaine de diplômes par an », annonce Christian Laurent, directeur de l'Institut. L'établissement des Compagnons du devoir, choisi par l'UNA Pierre pour créer et mettre en oeuvre cette formation de niveau 3 (bac + 2), a comblé un vide encore béant dans les métiers artisanaux : la plupart ne disposent pas de diplômes sanctionnant les compétences de chef d'entreprise.

Le lancement de cette formation de deux ans, étalée sur trente semaines concentrées entre octobre et avril, se heurte d'ailleurs encore à des obstacles culturels : la soutenance d'un mémoire reste l'épreuve la plus difficile à passer pour les candidats au brevet. La création du diplôme résulte de l'élaboration d'un référentiel défini conjointement par l'UNA Pierre (une des UNA de la Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment) et l'Institut de la pierre de Rodez.

Les représentants de la profession ont validé, au cours des mêmes journées d'étude, le toilettage du brevet professionnel des métiers. Cette formation de niveau 4 (bac), délivrée dans une petite quinzaine de lycées et CFA, intégrera à l'avenir les nouvelles techniques apparues dans les métiers de la pierre depuis une quinzaine d'années. Cette évolution, qui succède à des mesures similaires introduites au cours des dernières années dans le CAP des tailleurs de pierre, illustre la détermination des artisans à faire vivre leur filière de formation.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil