En direct

Fontenay-aux-Roses va faire revivre les Paradis

le 13/10/2017  |  ImmobilierLogementCollectivités localesEssonneHauts-de-Seine

Hauts-de-Seine -

3 130 terrains constructibles vendus au premier semestre 2017 en Ile-de-France (+ 0,8 % sur un an). Source : ORF.

188 000 € Prix unitaire moyen pour un terrain constructible en Ile-de-France au 2e trimestre 2017 (- 13 % sur un an).Source : ORF.

142 000 m 2 Surface du sixième centre de distribution d'Amazon en France, qui ouvrira à Brétigny-sur-Orge (Essonne) en 2018.

L'opération de renouvellement urbain du quartier des Paradis, à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine), vient d'être présentée aux habitants. Partie fontenaisienne du grand ensemble des Blagis (le reste est à Sceaux), le quartier (8 ha), construit de 1958 à 1962, compte 833 logements uniquement sociaux. Réunis en longues barres (R + 4 à R + 7) et loués en PLAI (bailleur unique : Hauts-de-Seine Habitat), ils accueillent 2 000 personnes. « L'ensemble est peu lisible. Le bâti amianté est à bout de souffle, avec des problèmes d'isolement thermique et acoustique », explique l'architecte-urbaniste Sophie Denissof. Mais, ajoute Julie de Kimpe, chargée du projet pour Hauts-de-Seine Habitat, « le site, à cinq minutes de la gare RER, a bien des atouts. Par exemple, un cadre vert et arboré. » Le projet de renouvellement vise à reconstruire le quartier en s'appuyant sur l'identité du lieu tout en préservant la mixité sociale. Le bâti étant trop dégradé, les 833 logements sociaux devront être détruits puis reconstruits selon la règle du un pour un. En outre, 600 appartements privés en accession seront produits. Le volet reconstruction sociale se fera en fonction du PLH de la commune : 25 % de PLAI, 50 % de PLUS, 25 % de PLS.

Un réseau de jardins et d'espaces verts. L'atelier Castro Denissof & Associés propose un quartier d'îlots d'immeubles ordonné, structuré par de grands axes, au milieu d'un réseau de jardins et d'espaces verts générant une variété de paysages urbains : petit square, grand mail, verger public (paysagiste : Praxys ; BET : Nox). De hauteurs variées, les immeubles épannelés (R + 1 à R + 7), dotés de jardins intérieurs, s'harmoniseront avec les franges pavillonnaires. « Nous avons voulu développer le plaisir d'habiter au milieu de ces jardins tout en donnant envie de s'approprier les espaces », souligne Sophie Denissof. Dans ce projet, pas de bureaux mais des commerces autour de l'église de 1936. Les équipements publics (maison de quartier, centre de protection maternelle et infantile, terrains de sport) sont regroupés aux abords du quartier pour créer des « articulations » avec le reste de la ville.

« Notre quartier n'ayant pas été retenu dans le programme de politique de la ville, nous nous sommes rapprochés du bailleur pour mener à bien le projet sans l'aide financière de l'Anru. L'intérêt principal était que le bailleur pilote l'opération », souligne le maire (UDI) de Fontenay-aux-Roses, Laurent Vastel. « Le principe consiste à céder les charges foncières pour construire les 600 logements privés, ce qui permet d'équilibrer l'opération d'aménagement du quartier, la production de logements sociaux neufs relevant du bailleur », explique Julie de Kimpe. Les recettes sont estimées à 38 M€, pour 37 M€ de dépenses hors construction des logements (démolitions, aménagement, réseaux et études).

Premières démolitions en 2018. « Le relogement des locataires commence ce mois-ci, par une première phase de 47 logements en deux immeubles. A partir de là, nous établirons le calendrier des démolitions », poursuit la chargée de projet. La première opération de démolition (qui aura lieu l'an prochain) concerne 14 logements vides situés sur la parcelle dite « des Potiers ». Objectif : construire 40 logements sociaux, dont le concours aura lieu en novembre et la livraison en 2020. La totalité de l'opération devrait être terminée à l'horizon 2030.

PHOTO - 9418_593452_k2_k1_1437770.jpg
PHOTO - 9418_593452_k2_k1_1437770.jpg

Commentaires

Fontenay-aux-Roses va faire revivre les Paradis

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur