En direct

Florence Bonno
PHOTO - 26980_1591516_k2_k1_3672366.jpg - © Alain Nénoff/Miki Kaya

Florence Bonno

Laurent Duguet |  le 06/10/2021

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Après un DUT génie électrique et informatique industrielle à Rennes et une formation d'ingénieur en télécommunications, Florence Bonno, 44 ans, a été chef de projet logiciel embarqué à Montpellier. Licenciée économique en 2007, elle qui rénovait des meubles pour le plaisir obtient un CAP menuisier fabricant en candidat libre. En 2011, elle crée son entreprise, Miki Kaya (« beau conifère » en japonais). Investie à la Capeb, elle est membre associée à la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Hérault.

Ma boîte à gants

« Je range toujours un mètre dans la boîte à gants de mon utilitaire. Si je venais à [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur Artisans, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil