En direct

Flers, référence de la rénovation urbaine

N. G. |  le 11/03/2011  |  OrneFrance entièreCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Orne
France entière
Collectivités locales
Valider
Orne -

L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) tient Flers pour modèle d’une mise en musique complète de la loi SRU. Vérification.

Le sous-préfet d’Argentan dit des Flériens qu’ils ont « toujours un projet dans un tiroir ». Sur la ligne de départ pourtant, Flers cumule les handicaps : perdue sur la carte et confrontée à des difficultés socio-économiques permanentes. Le chômage touche ici 13 % de la population active. « Cela nous oblige à apporter de vraies réponses, explique Sibylle de Carcouët, en charge de l’urbanisme à la communauté d’agglomération du pays de Flers (CAPF), la plus petite de France avec moins de 30 000 habitants. On ne saurait faire l’impasse sur la dimension sociale de la convention Anru (50,5 millions engagés). » Ce n’est pas un hasard si le nouveau directeur de l’attractivité du territoire avait auparavant la responsabilité du contrat ville. Youssef Zeniter a grandi dans le quartier Pont-Féron, considéré dans les années 1980 comme l’un des plus difficiles du pays.

Retenir les cadres

Devant la toute récente maison des associations Jules-Verne, il peut mesurer la tâche accomplie en quinze ans : « Un projet de territoire, c’est un tout. Il ne suffit plus d’aménager. La résidentialisation ne va pas sans le développement économique et inversement. » Thierry Loyer du CAUE de l’Orne relève « une cohérence, tous les enjeux sont bien maîtrisés, ce n’est pas fréquent. »
Sur le terrain, des grues partout. Le programme de rénovation urbaine Saint-Sauveur (299 démolitions et 243 reconstructions dont 190 hors site) est désormais bien lancé et les 15 « pavillons » sociaux de la cité Lecomte (Orne Habitat) ont de quoi séduire par leur qualité architecturale et leur emplacement, à deux pas du centre. Le plan d’aménagement du quartier charnière Rochettes-Champ de Foire, établi en 2008 suite à un marché de définition qui a valu à la CAPF le prix Acad 2009, se traduit en réalisations, dont la dernière a été une gare scolaire. Enfin, Flers planche sur la reconversion de ses anciens sites industriels : Sonofocque, Faurecia mais également Blanchardière, où se profile une opération mixte habitat-tertiaire-artisanat.
« Il s’agit de donner envie de rester à Flers, notamment aux cadres », explique Sibylle de Carcouët. 2,9 millions d’euros doivent encore être investis dans le « réaménagement commercial » du cœur de ville. Un concours est sur le point d’être lancé dont le lauréat aura pour mission la mise en valeur du bâti de la reconstruction à partir d’une charte des enseignes et des terrasses.
On est loin de l’image déplorable donnée de Flers dans un récent reportage télévisé qui présentait ce « village » comme une plaque tournante du trafic d’héroïne. « Flers la blanche » n’a certes pas fini de faire parler d’elle mais pour ses prouesses en matière d’urbanisme, lesquelles n’ont pas échappé au jury du dernier palmarès de l’architecture et de l’aménagement de l’Orne, qui sera prochainement proclamé.

PHOTO - 532397.BR.jpg
PHOTO - 532397.BR.jpg - © Service communication-CAPF
PHOTO - 532429.BR.jpg
PHOTO - 532429.BR.jpg - © Service communication-CAPF
CHIFFRES CLÉS

(Pays de Flers) 14 communes, 126 km 2 , 29 954 habitants, dont 17 558 pour Flers, 12 000 emplois (3 e bassin industriel bas-normand).

« Un des pôles structurants de la Basse-Normandie » Comment imaginez-vous Flers dans quinze ans ?

Je rêve d’un territoire qui attire à nouveau des jeunes, d’un bassin d’emploi consolidé avec un chômage limité. Alors, le reste - équipements, services - suivra. Bien que très urbanisée, Flers reste rurale. Aussi devons-nous redoubler de vigilance dans la conduite de notre politique de développement économique. Au quotidien, nous œuvrons pour nous constituer un réseau de contacts au plus haut niveau. Aujourd’hui, je sais que si j’ai un souci avec Faurecia, je peux appeler directement son P-DG Yann Delabrière.

Le développement économique est-il l’enjeu principal du projet d’agglomération ?

L’enjeu principal, c’était parvenir à inverser cette tendance négative qui s’est fait jour en 1976, année du début de la désindustrialisation de Flers, qui vivait auparavant quasi exclusivement du tissage. Depuis cinq ou six ans, nous avons réussi à stabiliser le solde migratoire. Il nous faut maintenant fixer notre population, les jeunes en particulier. Cela passe par un développement économique durable. Troisième bassin industriel de Basse-Normandie, Flers doit demain s’affirmer comme le pôle structurant du centre-sud de cette région.

La méthode est-elle primordiale ?

Tout est dans la méthode ! En l’occurrence dans la construction d’une intercommunalité forte, qui a débuté dès 1994 par la constitution d’une communauté de villes, ce qui nous a permis de créer en 2000 une communauté d’agglomération en dépit du fait que nous nous situons très en deçà du seuil des 50 000 habitants. La CAPF a notamment pour compétence l’élaboration des documents d’urbanisme (PLU, cartes communales) qui traduit bien l’idée d’appartenance à un territoire. Il ne s’agit pas tant de mettre des moyens en commun que de définir des ambitions communes et de les porter politiquement. La CAPF est avant tout une communauté de projets.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 07/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur