En direct

Financement du Grand Paris Express : Valérie Pécresse veut une
Valérie Pécresse, présidente (LR) du conseil régional d’Ile-de-France. - © © Elodie Grégoire

Financement du Grand Paris Express : Valérie Pécresse veut une "taxe additionnelle" pour les touristes

le 05/02/2018  |  Grand Paris ExpressFiscalitéTransportsTourismeParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Grand Paris
Grand Paris Express
Fiscalité
Transports
Tourisme
Paris
Transports mécaniques
Valider

La présidente LR de la région Ile-de-France plaide pour que le calendrier du métro du Grand Paris "soit respecté", suggérant "une petite taxe" de séjour "additionnelle" pour les touristes afin de "financer les surcoûts".

"Financièrement il n'y a pas d'obstacles", à la réalisation du Grand Paris Express a assuré, lundi 5 février, sur France Bleu Paris, Valérie Pécresse. "Toutes les lignes ont été confirmées, maintenant moi j'attends que le calendrier soit respecté aussi" a ajouté la présidente de la région Ile-de-France. "Le gouvernement nous dit que pour des raisons financières ce ne serait pas possible, je dis "si, c'est possible", parce que les lignes du Grand Paris Express sont payées par les Franciliens, par l'Ile-de-France, pas par les Français, il y a des taxes spécifiques", a-t-elle poursuivi.

Taxe de séjour additionnelle

Mme Pécresse a indiqué s'être entretenue avec le député LR Gilles Carrez, qui préside un groupe de travail chargé par le gouvernement de chercher les moyens d'augmenter les ressources de la Société du Grand Paris (SGP), chargée de réaliser le super-métro. "Ce que nous avons dit avec Gilles (Carrez, ndlr) c'est qu'il serait possible de faire une taxe de séjour additionnelle, pour les touristes", a-t-elle déclaré. "C'est 40 millions de touristes que reçoit l'Ile-de-France, il faut qu'on trouve à peu près 150 millions d'euros de plus par an pour financer les surcoûts et nous avons 40 millions de touristes. Donc une petite taxe additionnelle de 2 ou 3 euros sur les séjours des touristes pourrait nous amener à équilibrer le modèle économique du Grand Paris".

"Après, techniquement, il reste encore des obstacles parce que les travaux sont immenses", a reconnu Mme Pécresse. "Mais on est quand même dans un pays où il y a des millions de personnes au chômage, donc ne pas réussir à lancer ce genre de marché, ça me paraît néfaste", a-t-elle conclu.

Commentaires

Financement du Grand Paris Express : Valérie Pécresse veut une "taxe additionnelle" pour les touristes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur