En direct

Financement des infrastructures : l'Afitf limite la casse pour son budget 2019
Christophe Béchu, président de l'Afitf. - © Assemblée nationale

Financement des infrastructures : l'Afitf limite la casse pour son budget 2019

Jessica Ibelaïdene avec AFP |  le 28/02/2019  |  AfitfEntretien des infrastructures TransportsMobilitéTravaux publics

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
Afitf
Entretien des infrastructures
Transports
Mobilité
Travaux publics
Valider

Malgré les craintes émises il y a quelques semaines par son président, Christophe Béchu, l'Agence de financement des infrastructures de transports (Aftif) a approuvé un budget pour 2019 de 2,5 Mds€, lors de son dernier conseil d'administration, le 27 février. Il augmente ainsi de 10% par rapport à l'an dernier, même si l'enveloppe est moins importante que prévue initialement.

L'Agence de financement des infrastructures de France (Afitf) a annoncé avoir approuvé, le 27 février, un budget de 2,5 Mds€ pour 2019. Une enveloppe légèrement moins élevée que prévue à cause de la dégradation des radars routiers par les "gilets jaunes" qui a amputé ses recettes.

Auditionné par le Sénat et l'Assemblée nationale il y a quelques semaines, le président de l'Afitf, Christophe Béchu, avait dit craindre que son budget, initialement fixé à 2,6 Mds€, n'atteigne que 2,35 à 2,4Mds€. Quelque 500 millions d'euros devaient venir des radars routiers, dont plus de la moitié ont été mis hors service depuis le début du mouvement des "gilets jaunes". "Les moindres recettes issues des amendes radars, liées notamment aux fortes dégradations récentes de ces équipements, ont fait peser des risques importants sur la capacité à conclure un budget pour l'Afitf cette année", a indiqué l'Agence dans un communiqué.

Budget jugé "ambitieux, sincère et réaliste"

"Pour autant, le gouvernement a souhaité que les investissements dans les transports ne soient pas tributaires de cet aléa. Après un important travail mené ces dernières semaines, l'Etat est ainsi parvenu à conclure un budget pour l'Afitf ambitieux, sincère et réaliste, qui correspond à l'ambition qu'avait fixée le gouvernement", a-t-elle ajouté.

Même s'il est moins important que prévu, le budget 2019 est en augmentation de 10% par rapport au précédent et de 31% par rapport à la moyenne annuelle des années 2013-2017, a remarqué l'agence gouvernementale. Il "permettra d'assurer l'ensemble des investissements sur lesquels s'était engagé l'Etat pour cette année", a assuré l'Afitf, et de répondre à la priorité donnée à l'entretien des réseaux.

La veille du conseil d'administration, la ministre des Transports Elisabeth Borne avait assuré à l'AFP qu'elle "(maintiendrait) les trajectoires qui ont été annoncées" pour le financement des infrastructures.

Commentaires

Financement des infrastructures : l'Afitf limite la casse pour son budget 2019

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur